jeudi 4 mai 2017

LES TROIS BELLES VOIX POUR LE GALA DE L'ORDRE DU BLEUET DU 3 JUIN 2017



Une fois de plus, pour lire les textes de présentation de chaque lauréat, nous tentons de réunir des comédiens et gens de communications dont la voix est exceptionnelle. Il est important de vous les faire mieux connaître, car ces artistes font partie de cette dynamique particulière à la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean. On a le bonheur d'avoir, une fois de plus, pu compter sur Paule Therrien. Et nous aurons la surprise de découvrir deux comédiens qui en sont à leur première participation, Guillaume Ouellet et Bruno Paradis.

Paule Therrien
Paule Therrien 

Au cours des 23 ans de carrière à Radio-Canada, la voix de Paule Therrien était unanimement reconnue pour sa beauté. Nombreux ont porté le deuil de son départ en septembre 2015, certes pour ses qualités d’intervieweuse et d’animatrice, mais tant était grand le plaisir de l’entendre.

L’Ordre du Bleuet, profite depuis plusieurs années de sa contribution à la lecture des textes de présentations de nos lauréats. Un bel héritage, puisque ces textes sont enregistrés en studio pour nos diaporamas exclusifs à chaque nouveau Membre reçu, lesquels sont par la suite diffusés sur le Web et peuvent être entendus encore et encore.

Furetant sur son profil on y découvre des informations intéressantes la concernant. Détentrice d’un diplôme d’études collégiales en Arts et technologies des médias option journalisme du Cégep de Jonquière, elle a suivi une formation au CART (Collège des annonceurs radio et télévision de Québec). Elle cumule 25 années d’expérience à titre de chroniqueure et d’animatrice radio et télévision. « Mon parcours professionnel m’a permis de développer une grande polyvalence et une solide expertise autant en entrevue qu’en animation. Je suis aussi reconnue comme une passionnée des gens et de communication. ».

Outre sa carrière à Radio-Cana, Paule a travaillé à CJMT Télémédia - Télé Québec. De mai 1988 à juillet 1992, elle a été journaliste-animatrice pour Télé-Québec, CKRS radio-télévision et CJMT radio.

Elle a été Titulaire responsable du programme d’aide aux employés (PAE) à Radio-Canada, Chicoutimi.

Bénévolement elle fait de l’animation de galas pour divers organismes : Orchestre symphonique, Le Miens (Sida : information et entraide), Corporation des métiers d’art, Patrimoine Saguenay. Elle s’implique au sein de différents conseils d’administration et comités : Théâtre à Bout Portant, Théâtre du Faux coffre, Salon du Livre. Elle est aussi membre du Comité des candidatures de l’Ordre du Bleuet.

Guillaume Ouellet 


Guillaume Ouellet

Artiste polyvalent et créateur engagé, Guillaume Ouellet réside à Saguenay depuis plus d'une dizaine d'années. On a pu voir ses créations dans plusieurs centres d'artistes de la province. 

Auteur, comédien et musicien, il a arpenté les scènes du Québec s'y produisant pour plusieurs compagnies de théâtre, dans différentes formations musicales, en tant qu'animateur ou dans le contexte d'événements littéraires de tous genres.

Guillaume Ouellet s’est fait connaître sur la scène régionale dans les productions du théâtre La Rubrique et du Théâtre du Faux Coffre. Jouer c’est bien, mais l’écriture fait aussi partie de ses passions. Il a signé plusieurs textes pour des lectures publiques, dont Batman. Touche à tout, il est un artiste polyvalent, qui participe à Regard sur le court métrage, aux soirées Clam Saguenay, se rendant même à la finale de Montréal. On le retrouve aussi au cinéma dans plusieurs productions, dont le film Bleu Tonnerre de Philippe David Gagné et Jean-Marc E. Roy. Ce dernier est un de nos lauréats 2017.



Bruno Paradis


Bruno Paradis

Natif du Lac-Saint-Jean, Bruno a gradué de l'École nationale de théâtre du Canada de Montréal en 2007. Depuis sa sortie, on a pu le voir à la télévision dans plusieurs publicités et à fait quelques apparitions comme second rôle dans des séries jeunesse à VRAK télé. Sur les planches, Bruno a dansé pour l'Opéra de Montréal dans la production, Madame Butterfly, en 2008. La même année, il a prêté sa voix et dansé aux côtés de Pierre Lapointe dans la création Mutantès. Il a aussi participé à un projet de laboratoire de danse aux côtés de Dave Saint-Pierre.De 2007 à 2010, il joué plus de 250 fois à travers le Canada, dans la pièce Zorro, grand succès du théâtre jeunesse.

Entre 2011 et 2016, Bruno fait un détour dans sa carrière métropolitaine en s'installant dans sa région natale. Il a participé à plus d'une quinzaine de projets de théâtre, créant presque 20 personnages divers. De plus, il a élargi ses horizons en dirigeants de nombreux projets, tant à la direction d'acteur, en enseignement, qu'à la mise en scène. Son désir d'approfondir son travail à l'écran l'a emmené à tourner sur plusieurs courts métrages et publicités avec des réalisateurs régionaux prometteurs.

Depuis l'été 2015, Bruno incarne Rénald dans la pièce Saint-André-de-l'épouvante, de Samuel Archibald, dans une mise en scène de Patrice Dubois, coproduit, entre autres, par le théâtre PàP.

En 2017, on pourra aussi le voir dans son premier rôle au grand écran (Alex), dans le long métrage Tadoussac de Martin Laroche.

À 35 ans, il se balade entre les personnages d'homme-enfant perturbé et de jeune papa charmant.
 (source de cette biographie : http://www.agencebesse.com/hommes/bruno-paradis/ )


 
Daniel Jean et Gilles Chamberland

La direction de la mise en lecture a été confiée à Daniel Jean, réalisateur à Radio-Canada et membre du Comité des candidatures de l'Ordre du Bleuet. Gilles Chamberland est notre technicien du son à la fine oreille. Les enregistrements ont eu lieu dans le studio de Radio-Canada à qui nous disons un grand merci.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire