mercredi 10 juillet 2019

Le Discours de Christiane Laforge, présidente du Comité des candidatures, lors du 10e Gala honorifique

Christiane Laforge, présidente du Comité des candidatures
© Andrée-Anne Lachaine photographie

Membres du Bleuet, distingués invités et vous, leurs amis et parents présents, il est trop tard pour vous souhaiter une bonne soirée. Je crois que vous venez de la vivre. 

Je vais plutôt vous dire à demain, sachant que vous allez continuer de nous accompagner dans cette étonnante moisson d’art et de culture qu’a fait germer la Société de l’Ordre du Bleuet, il y a 10 ans. 

L’initiative de son fondateur, Jérémie Giles, a été portée avec brio par tous ces bénévoles qui ont cru à l’importance de rendre un hommage  particulier et exclusif à tant de personnes exceptionnelles qui, par leur talent, leur dévouement, ont contribué à la richesse artistique, patrimoniale et culturelle du Saguenay–Lac-Saint-Jean, ainsi qu’au rayonnement national et international de nombreux artistes issus de cette région.


Les 9 nouveaux membres de l’Ordre du Bleuet reçus, ainsi que leurs parrains et marraines en sont la preuve.

 Ne croyez pas que la soirée est terminée. Elle se continuera désormais sur la grande Toile internet afin que tous puissent vous découvrir. Et c’est bien ce que nous voulons à la Société de l’Ordre du Bleuet : qu’il n’y ait plus de tombée de rideau sur vous, membres de l’Ordre. Quand vous rentrerez chez vous, quand vous reprendrez vos activités, ce qui s’est passé ce soir ne sera pas qu’un souvenir, mais plutôt une porte, à jamais ouverte sur ce que vous êtes, sur ce que vous faites. Désormais, pas question que votre nom tombe dans le silence. Parce que vous êtes exceptionnels. C’est un jury composé de 15 personnes qui l’a décrété, après avoir analysé vos dossiers de mise en candidature.

 Je vous invite tous à visiter le site de l’Ordre du Bleuet et son blogue pour comprendre nos critères et voir la procédure qui nous permet de désigner qui sera reçu Membre de l’Ordre du Bleuet.

Ce soir, nous atteignons 106 membres reçus au sein de l’ordre. Quelle merveilleuse réponse aux sceptiques qui doutaient de la durée d’un tel organisme régional pour les arts et la culture. Ils n’imaginaient pas que vous étiez si nombreux. En célébrant notre 10eanniversaire, nous célébrons, non pas une conclusion, mais un avenir.

Avant de vous quitter, j’aimerais que tous nous puissions réfléchir sur le meilleur moyen d’assurer la pérennité de l’Ordre du Bleuet. Beaucoup parmi vous sont d’ardents défenseurs de notre patrimoine bâti et participent à des levée de fonds souvent spectaculaires. Et c’est très bien. Mais, que faisons-nous pour protéger notre patrimoine humain? Pour rendre accessible à tous et à jamais le nom et l’histoire de nos pionniers des arts, des bâtisseurs de nos instituions où se transmet le savoir, ou de ceux qui assurent la diffusion des disciplines artistiques, ou de nos artistes qui, par leur art, contribuent au dynamisme exceptionnel de cette région? Donner un nom à un édifice ou à une rue c’est peu leur accorder s’il n’y a pas, quelque part, un accès à leur histoire. L’Ordre du Bleuet a été créé pour leur rendre plus qu’un hommage. Cet Ordre a entrepris de promouvoir ce formidable patrimoine humain. 

La Société de l’Ordre du Bleuet, organisme régional pour les Arts et la culture du Saguenay–Lac-Saint-Jean, a besoin d’être reconnu et soutenu pour l’importance de sa tâche. Et pour cela, j’en appelle à nos institutions, nos politiques, nos municipalités grandes et petites, nos Conseils des arts, j’en appelle à tous.

Votre présence en ce 10eanniversaire, est déjà une partie de la réponse. Merci.

Christiane Laforge
14 juin 2019




***

1 commentaire:

  1. Bravo pour ton magnifique discours, on y reconnaît toujours et encore ton immense talent de communicatrice.

    Germaine Tremblay

    RépondreSupprimer