mercredi 14 décembre 2016

QUI EST GILBERTE DUFRESNE ?

Gilberte Dufresne membre du conseil d'administration
© Andrée-Anne Lachaine photographie 

De son Chambord natal, traversé par un chemin de fer et situé au croisement des routes 155 et 169, Gilberte Dufresne a tout de ce caratère qu'Aznavour décrit dans sa célèbre chanson La Bohème. La richesse de l'esprit  et des contacts humains prévalent, et de loin, pour cette âme d'artiste sur les biens matériels.

Si les études l'ont formée pour le commerce et la finance, le mariage avec un artiste peintre lui a fait traverser le miroir vers une existence plus aventureuse. Quoique sa propre nature l'avait déjà initiée à la vie nomade. En 1962, quittant son poste de secrétaire au service social de Chicoutimi, Gilberte part pour Miami afin de parfaire son anglais comme serveuse dans un buffet suédois, Swedish Smorgasbord où elle retournera, cette fois à Santa Monica après un détour par la France, la Turquie, la Grèce et l'Angleterre, terminant ace périple comme secrétaire pour l'organisme humanitaire Meats for millions.  

De retour au Canada dans les années 1970, compagne de vie du peintre et professeur à l'université du Québec à Chicoutimi Gatien Moisan, elle explique :

« Profil sinueux. Étant mariée à un artiste-peintre et ayant tous les deux des tempéraments assez bohèmes, nous avons déménagé souvent, ce qui explique les nombreux emplois.  Douze propriétés au cours de notre vie commune.  Mon mari faisant carrière en peinture, je ne me suis jamais opposée aux déplacements.  Il faut être quelque peu bohème pour partager la vie avec un artiste, et qui plus est, aime la décoration d’une nouvelle maison. Comme mon mari a toujours été dans le domaine des arts, j’ai souvent travaillé sur ses dossiers et surtout côtoyé beaucoup d’artistes dans tous les domaines. Notre vie a toujours tourné autour de la Culture, en général. » Ils sont parents de deux filles, Mira et Sara, toutes deux artistes. 

Mme Dufresne a travaillé dans les assurances, dans direction commerciale pour une concession automobile. Elle a été secrétaire de direction pour le doyen de l'UQAC ainsi qu'agente d'administration pour l'École de langue française et de Culture québécoise de cette université, mais aussi représentante pour une compagnie de mannequins de bois.

Parmi les 12 propriétés du couple, il en fut une située sur la rive Nord du Fjord Saguenay, à la Descente des Femmes de Sainte-Rose-du-Nord. Au cours de ces années, tous deux ont travaillé à la mise sur pied du Festival des artisans, lequel avait pris tellement d'envergure que même Félix Leclerc s'y est produit. Après une longue pause, le Festival des artisans à repris vie, de façon beaucoup plus modeste cependant.

Retraitée et de retour dans sa région, Gilberte Dufresne, alors à Saint-Félicien, y a créé l'entreprise artisanale Artisac mettant en valeur des œuvres d'artistes de la région sur des sacs de tissus faits mains. 

Depuis septembre 2016, Gilberte Dufresne est membre du conseil d'administration de l'Ordre du Bleuet.


  











QUI EST GUYLAINE HÉBERT ?

Guylaine Hébert, membre du conseil d,administration de
la Société de l'Ordre du Bleuet


S'occuper des autres, les former, veiller sur leur santé, favoriser elle développement de services, travailler à améliorer les conditions de vie des familles et des femmes, se soucier de l'économie, de la politique et de la culture résume quelque peu le parcours impressionnant de cette dame du Lac.

      Infirmière aux urgences de l'hôpital de Dolbeau et plus tard aux soins à domicile pour le CLSC des Chûtes, avant de se spécialiser en santé maternelle et infantile pendant 12 ans, Guylaine Hébert devient agente de projet de 2003 à 2009, pour le Centre de santé et de services sociaux de Dolbeau. Elle est à la fois, chargée du projet d’implantation des groupes de médecine familiale sur le territoire de la MRC Maria-Chapdelaine, 2005-200, recherchiste et rédactrice d’un projet concernant la numérisation des dossiers médicaux, ainsi que d'un projet d’implantation d’unités satellites d’hémodialyse. 
      
      Elle sera responsable du dossier concernant les risques d'une pandémie de la grippe H1N1 et des cliniques de vaccination. Tout en formant du personnel et des instructeurs en réanimation, elle participera à l'élaboration de services pour la clientèle des femmes enceintes, des enfants et de leur famille.
      
      Ses activités extra-professionnelles témoignent de son dynamisme: membre de la Chambre de commerce, porte-parole pour le regroupement de Dolbeau et Mistassini, conseillère municipale, maire suppléante, présidente de la campagne de financement de la 40e édition du Festival du Bleuet en 2000, coprésidente des Fêtes du 30e anniversaire du Cégep de Saint-Félicien, présidente du comité organisateur du Gala du prix d'excellence et de la relève pour l'association des Femmes de carrière du comté de Roberval. En 2005, elle participe à une mission infirmière au Vietnam pour la Fondation Formons une famille. Membre du Conseil du statut de la femme, Guylaine Hébert est également engagée dans le développement d'activités culturelles.

En 2003, elle est membre du comité d'élaboration d'une politique culturelle à Dolbeau-Mistassini et plus tard coprésidera le comité pour un lieu de diffusion culturel dans la MRC Maria-Chapdelaine. De 2001 à 2016 elle est vice-présidente et présidente du comité des spectacles de sa ville, ainsi que présidente de la Corporation de gestion de la salle de spectacles Desjardins-Maria-Chapdelaine.

Depuis septembre 2016, Mme Hébert est membre du C.A. de l'Ordre du Bleuet.








QUI EST DANIELLE LAROUCHE ?

Danielle Larouche, administratrice au conseil d'administration de
la Société de l'Ordre du Bleuet


Aussi précieuse que les gardiennes du phare veillant à ce que les marins ne s'égarent pas dans l'océan de l'oubli, Danielle Larouche met à profit sa formation en Lettres au Collège d'Alma, ses études en Ethnographie de l'Université Laval, en Archéologie à l'Université du Québec à Chicoutimi et sa formation en muséologie pour sauvegarder notre Histoire. Savoir d'où on vient pour, espérons-le, savoir où aller.

Au cours de ses expériences professionnelles, elle participe comme technicienne et assistance à des fouilles et inventaires archéologiques autour du Lac-Saint-Jean. Co-auteure d'un modèle didactique d'utilisation du Musée d'histoire pour les élèves de 5e et 6e primaire, elle a été chargée de projet pour la Société d'histoire du Lac-Saint-Jean, supervisant la conception et la réalisation de l'exposition permanente  Passages

De 1991 à 2011, Mme Larouche a été directrice générale de la Société d'histoire du Lac-Saint-Jean. Et, jusqu'en 2013, comme chargée de projet, elle y a coordonné les étapes de réalisation du concept, de la recherche, du scénario et de la production de l'exposition permanente Au-delà de l'eau, ainsi que de l'exposition temporaire Territoire, paysages et collectivités en mutation.

Si la lecture, le vitrail, la photographie figurent en bonne place parmi ses passe-temps, Danielle Larouche est une femme qui ne craint pas de participer au développement des organismes culturels. Elle a été membre du C.A. du Centre d'interprétation de la Métabetchouane, du Conseil régional de la culture, du Réseau muséal et patrimonial du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Depuis 2015, elle est membre du C.A. du comité organisateur du 150e de Ville d'Alma et, depuis septembre 2016, membre du C.A. de l'Ordre du Bleuet.






LE CONSEIL D'ADMINISTRATION DE L'ORDRE DU BLEUET PERD DEUX PRÉCIEUX ADMINISTRATEURS



L'engagement bénévole des administrateurs de l'Ordre du Bleuet aura permis à cet organisme de présenter 7 Galas honorifiques et de recevoir 77 personnes à titre de Membre de l'Ordre du Bleuet. Le conseil d'administration que préside Michel Bonneau depuis septembre 2012 ne peut que regretter le départ de deux de ses administrateurs. 

Réjean Gauthier en compagnie de Michel Marc Bouchard,
tous deux Membres de l'Ordre du Bleuet

Hélène Tremblay accueillant sur scène Suzette Savard,
représentant son époux, Léo-Paul Tremblay, reçu Membre de l'Ordre
à titre posthume au Gala honorifique 2015

Réjean Gauthier, comédien et homme très engagé dans la vie culturelle de sa communauté de Roberval, ainsi qu'Hélène Tremblay de Jonquière, femme d'action, artisane et membre de plusieurs organismes régionaux ont, à regret, présenté leur démission afin de relever d'autres défis et de s'orienter vers de nouveaux engagements.

Tout l'équipe de la Société de l'Ordre du Bleuet tient à les remercier chaleureusement pour leur généreuse collaboration. Nous avons perdus deux administrateurs, mais nous conservons deux amis à qui nous souhaitons la meilleure des chances dans leurs futurs choix. 

Lors de la dernière assemblée du conseil d'administration, trois nouvelles administratrices ont été accueillies, permettant à la Société de compter encore une fois sur le dynamisme d'une équipe forte pour préparer le Gala 2017 qui se tiendra le 3 juin prochain, à la salle Michel-Côté d'Alma. Il s'agit de Gilberte Dufresne de Chicoutimi, Guylaine Hébert de Dolbeau-Mistassini et Danielle Larouche d'Alma. Rappelons que l'équipe du président Michel Bonneau, se compose aussi de Gaétan Côté, vice-président Lac-Saint-Jean, Nicole Vallée, vice-présidente Saguenay, Régis Guérin, trésorier, Germaine Tremblay, secrétaire, Réjean Perron, administrateur.







samedi 9 juillet 2016

GALA 2016 NOS DIX LAURÉATS

Helen Doyle, Élisabeth Vonarburg, Guy Pedneau, Ivonick Desbiens,Jayanta Guha, Jimmy Doucet, Jean-Pierre Vidal, Madeleine Tellier, Richard Bouchard, Lorraine Vaillancourt.
Photos Sophie Gagnon-Bergeron © Ordre du Bleuet



Vouz pouvez voir nos albums photos sur notre site WEB 

www.ordredubleuet.com 


Toutes nos photos sont protégées par des droits d’auteur. Avant de les télécharger, il est recommandé d’en obtenir le droit auprès de de l’Ordre du Bleuetet/ou de l’auteur. Vous souhaitez avoir une des photos de nos albums? Communiquez avec nous par courriel :
ordredubleuet@gmail.com

mercredi 22 juin 2016

« UNE NATION SANS AGRICULTURE ET SANS CULTURE EST UNE NATION QUI SE MEURT. » Gérard Baril, président d'honneur

Gérard Baril, président d'honneur du 7e Gala de l'Ordre du Bleuet



Lors de notre Gala honorifique 2016, le président d'honneur a fait un discours très apprécié. Pour le bénéfice de ses admirateurs et pour le plaisir de tous, le voici. Mais seules les personnes présentes lors du gala auront en mémoire la version agrémentée de ses commentaires spontanés teintés d'humour.


MOT DU PRÉSIDENT D'HONNEUR
11 juin 2016


Quand j'étais petit gars, grand-père disait : « Un sermon est intéressant quand le début est attirant, que la fin est bonne et que c'est très court entre les deux. »

Qu'est-ce qu'un gars de l'agriculture vient faire dans un gala de la culture? Pourtant, il y a tellement de parallèles entre les deux et nous sommes presque des siamois!

L'agriculture nourrit le corps et donne vie. La culture nourrit le cœur et l'âme et donne un sens à la vie.

Sénèque, le philosophe grec disait : « Tout comme le sol, si riche soit-il, ne peut produire si on ne le cultive pas », l'esprit non cultivé ne peut produire de bons résultats.

La culture et l'agriculture sont souvent les grands négligés, pour ne pas dire les oubliés, des systèmes économiques et politiques. Une nation sans agriculture et sans culture est une nation qui se meurt. Il est donc important, ce soir, de démontrer que dans notre région, grâce à l'Ordre du Bleuet, la culture est vivante, vivifiante et gagnante.

Félicitations aux lauréats! Longue vie à chacun de vous qui avez su faire briller la région là où vous avez passé!

Comme producteur de bleuets, je suis fier de vous accompagner à un gala qui porte comme nom un nom bien régional, le bleuet, la perle des petits fruits.

Merci et bonne soirée!


Gérard Baril

mercredi 18 mai 2016

GALA 2016 DE L'ORDRE DU BLEUET : TROIS PORTEURS DE MUSIQUE SERONT AU RENDEZ-VOUS




Les Porteurs de musique seront de retour pour l’animation musicale de la soirée gala de L’Ordre du Bleuet le 11 juin prochain. Ce sont Luc Lévesque, Guillaume Tremblay et Gabriel Desjardins qui créeront l’ambiance musicale accompagnant l’hommage rendu à dix personnalités du milieu artistique de la région.


Luc Lévesque


LUC LÉVESQUE

Luc Lévesque a commencé son initiation à la musique  instrumentale avec la basse électrique avant de découvrir la contrebasse lors de ses études collégiales et universitaires. Bassiste et contrebassiste depuis plus de 25 ans, son sens rythmique et son aisance dans tous les genres musicaux, lui ont permis au fil des ans de collaborer à de nombreuses prestations parmi plusieurs formations : jazz, rock, populaire et classique. Il enseigne la musique au Collège d’Alma depuis 1992 : basse électrique, contrebasse jazz, formation auditive, informatique musicale, repiquage musical.

Guillaume Tremblay

GUILLAUME TREMBLAY

Né en 1987 à Saguenay, le saxophoniste, pianiste, compositeur et arrangeur Guillaume Tremblay fait rapidement son entrée dans le paysage musical québecois, plus particulièrement en jazz (Regroove Quartet, Pas Mal Tard, FDFS, Guillaume Tremblay Quintette, le Gros Groupe) et en musique actuelle (Ligue d’improvisation Musicale du Saguenay, Centre d’Expérimentation Musicale, Rajna, Zulum ). Il complète en 2012 un baccalauréat en interprétation jazz de l’Université de Montréal ou il obtiendra une bourse pour la qualité de son jeu. Depuis, Guillaume s’intéresse de plus en plus à la composition et à l’arrangement, autant pour formations réduites que pour grands ensembles. Il est un membre fondateur du big band Le Gros Groupe ou il occupe la place de compositeur, arrangeur et saxophoniste. Il dirige aussi son propre quintette qui se produit régulièrement au Saguenay Lac-St-Jean. Il a travaillé avec de nombreux musiciens, dont Maria Schneider, Ingrid Jensen, Alain Caron, Roberto Murray et Jocelyn Tellier.


Gabriel Desjardins

GABRIEL DESJARDINS

Gabriel Desjardins a grandi dans une famille où la musique est omniprésente. Titulaire d’une maîtrise en « Jazz Performance » de l’Université McGill, lors de laquelle il a étudié le piano et la composition auprès de Jeffrey Johnston, il est également accompagnateur et coach musical de la classe de chant de Ranee Lee depuis maintenant 2 ans. Il a partagé la scène avec divers artistes aux quatre coins du Québec : aux Festivals de Jazz de Montréal, Québec, Lévis, Saguenay, Festival en chanson de Petite-Vallée, Francofolies de Montréal, Festival d’Été de Québec, Montréal en lumière, Coup de Cœur francophone, Jazz sous la Lune et bien d’autres. Dans la dernière année, il a signé bon nombre d’arrangements musicaux pour les auteurs-compositeurs-interprètes Philippe Brach, Peter Henry Philips et Gabrielle Shonk. Sa passion et son désir de partager l’ont amené à enseigner à tous les niveaux, allant de la Maîtrise des petits chanteurs de Québec à la Schulich School of Music.


Rappelons que le Gala 2016 de l’Ordre du Bleuet est ouvert à tous. On peut se procurer des billets au Théâtre La Rubrique, au 418-542-5521 ou à l’adresse www.theatrelarubrique.com. Coût 22 $.