jeudi 30 septembre 2021

Alexandre Cloutier, président d'honneur du 11e Gala honorifique de l'Ordre du Bleuet


 
Alexandre Cloutier

Le onzième Gala de la Société de l'Ordre du Bleuet pour les Arts et la Culture sera sous  la présidence d'honneur d'Alexandre Cloutier.


Président de la Commission scientifique et technique indépendante sur la reconnaissance de la liberté académique dans le milieu universitaire, Alexandre Cloutier, qui a été Ministre des Affaires intergouvernementales et ministre responsable de la région de la Côte-Nord et du Nord-du-Québec, est depuis 2018 vice-recteur aux partenariats et secrétaire général de l'Université du Québec à Chicoutimi.  

 

Il a accepté d’assurer cette présidence d’honneur du Gala honorifique où les 10 Lauréats de 2020 seront reçus membres de l'Ordre du Bleuet. 

 

Il l’a fait parce qu’il croit profondément au devoir de reconnaissance et de mémoires envers nos bâtisseurs, ainsi qu’à ceux et celles qui, encore aujourd’hui, ouvrent la voie à la relève dans les différents secteurs d’expression culturelle et artistique. 

 

Il est de notre devoir comme société de célébrer l’effort, le goût de la réussite et de l’excellence, affirme M. Cloutier.

 

Cette année encore, la qualité des lauréats ne fait pas exception. La Société de l’Ordre du Bleuet pour les arts et la culture a été fondée pour leur rendre hommage. Ainsi seront honorés :

 

A titre posthume : 

 

Françoise Desbiens, arts de la scène,

et Dominique Lévesque, théâtre, humoriste et réalisateur.

 

Catégorie engagement : 

 

Roger Lajoie, Société d’histoire.

 

Régionaux : 

 

Harold Bouchard, arts visuels, verrier, 

David Ellis, musicien, 

Jean-Jules Soucy, artiste multidisciplinaire 

Jean-Marie Tremblay, patrimoine littéraire.

 

Catégorie Diaspora : 


Aurélien Boivin, écrivain, 

Roger Langevin, sculpteur et auteur, 

Marie-Eve Munger, arts lyriques.


Lors de cette soirée nous vous surprendrons en dévoilant la carrière prolifique et les réalisations exceptionnelles des 10 nouveaux membres de l’Ordre du Bleuet.

 

Avec ce 11e Gala, ce sont 116 personnes exceptionnelles qui auront été reconnues membres de l’Ordre du Bleuet. Parmi elles, 34 ont eu un lien étroit avec l’UQAC.

 

Billets en vente

 

Après son report en 2020, le Gala honorifique annuel des Lauréats de la Société de l’Ordre du Bleuet  se tiendra à la salle Michel-Côté d’Alma  le vendredi 19 novembre 2021,  à 19 h 30. 

 

Ce rendez-vous est ouvert au grand public. Les billets sont en vente dès maintenant sur Réservatech : www.reservatech.net, au coût de 35,00$. 

 

*****

 

Qui sont ces lauréats ayant un lien avec l’UQAC

 

Trente-quatre Membres  reçus de l’Ordre du Bleuet ont un lien majeur avec l’Université du Québec à Chicoutimi. Soit comme professeurs ou chargés de cours, soit comme étudiants y ayant terminé leur baccalauréat ou maîtrise ou certificat, soit comme Docteur Honoris Causa,  soit comme créateur et animateur de projets d’envergures.

 

 

LAURÉATS 2020-2021

 

Jean-Marie Tremblay : Le sociologue et professeur à la retraite fondateur de la bibliothèque numérique Les Classiques des sciences sociales.

 

Jean-Jules Soucy : Baccalauréat en enseignement des Arts plastiques, Université du Québec à Chicoutimi en 1976.

 

LAURÉATS 2019

 

Marjolaine Bouchard : Bac en littérature et maîtrise en création littéraire 2002 et 2003

 

Céline Gagnon : baccalauréat en administration de l’UQAC

 

Gisèle Munger : Certificat en animation à l’UQAC et quelques cours en gérontologie.

 

LAURÉATS 2018

 

Colette Boillat : elle enseigna  pendant l’année 1995 en Arts et lettres à l’UQAC. 

 

Marie-Nicole Lemieux : Docteur Honoris Causa de l’Université du Québec à Chicoutimi, depuis 2011

 

LAURÉATS 2017

 

France Proulx, Baccalauréat spécialisé en enseignement préscolaire, élémentaire, UQAC 1973

 

Pauline Tremblay, Bac en enseignement des arts à l’UQAC. elle a complété une maîtrise en intervention éducative à l’UQAC ainsi qu’un diplôme d’études supérieures en gestion administrative. Par la suite, elle a été professeure invitée à l’UQAC en art dramatique au théâtre jeunesse, superviseure de stages et chargée de cours.

 

LAURÉATS 2016

 

Jayanta Guha, artiste et enseignant à l'UQAC originairde 

 Calcutta. Professeur de géologie à l'UQAC .

 

Jean-Pierre Vidal, Professeur-fondateur et chercheur à l'Université du Québec à Chicoutimi de 1969 à 2001, Jean-Pierre Vidal y a occupé plusieurs postes administratifs, directeur du département des sciences humaines, premier directeur du Département des Arts et Lettres; doyen des études avancées et de la recherche; directeur de la Maîtrise en Études littéraires tout en enseignant une quarantaine de cours différents principalement au baccalauréat et à la maîtrise en études littéraires françaises à l'UQAC. Doyen des études avancées et de la recherche, poste qu'il occupera de 1984 à 1986.

 

Élisabeth VonarburgChargée de cours à l’UQAC.

 

LAURÉATS 2015

 

Marie-Claire Bouchard, Baccalauréat en enseignement  au secondaire/op. mathématiques , Université du Québec à Chicoutimi. Comptabilité  Université du Québec à Chicoutimi

 

Francine Joncas, Certificcat en animation à l’UQAC

 

 

Jean-Marie Laberge, 1982, Université du Québec à Chicoutimi, Canada (certificat en histoire de l’art)

 

Gatien Moisan, 2004-2005, chargé de cours à l’UQAC et 1970-1982 professeur de peinture et chargé de cours à l’UQAC.

 

LAURÉATS 2014

 

Giuseppe Benedettomaîtrise à l’Université du Québec à Chicoutimi.

 

Russel-Aurore Bouchard, baccalauréat à l’Université du Québec à Chicoutimi

 

Madeleine Gauthier, à l’UQAC, dans le sillon du père de La Fabuleuse histoire d’un royaume, Madeleine multiplie les expériences comme comédienne, assistante à la mise en scène ainsi que responsable des accessoires et des maquillages.

 

Michel DumontReçu Docteur honoris causa de l’Université du Québec à Chicoutimi en 2001

 

LAURÉATS 2013

 

Éric Bachand, Mise en application de la réforme scolaire dans le cadre d’atelier artistique. Formation continue, UQAC. 2000-2010, professionnel invité à l’UQAC (conférencier)

 

Normand Laprise a reçu des mains de Michel Belley, recteur de l'Université du Québec à Chicoutimi, la médaille de l'UQAC.

 

 

Guylaine Rivard, certificat en théâtre à l'UQAC

 

LAURÉATS 2012

 

Louise Beaulieu, a fait partie, comme choriste, du cœur de I'UQAC et a siègé sur le comité de cette université qui préparait un projet d'implantation de la danse, de la musique, des arts plastiques et théâtre au sein d'un nouveau BAC en arts à l’UQAC.

 

Guy Blackburn, baccalauréat en arts plastiques de l'UQAC

 

Jean-Paul Desbiens, 1983 : Doctorat d’honneur en sciences de l’éducation, Université du Québec à Chicoutimi.

 

Jean-Claude Larouche, un bac en sciences sociales et une maîtrise en études régionales à l’UQAC

 

Sébastien Pilote Baccalauréat interdisciplinaire en arts, option cinéma de l'UQAC

 

Rodrigue Villeneuve, Professeur à l'Université du Québec à Chicoutimi 

 

LAURÉATS 2011

 

Alain Corneau, Chargé de cours au baccalauréat interdisciplinaire en art, option cinéma, à l’Université du Québec à Chicoutimi.

 

Guylaine Simard, bac en histoire à l’Université du Québec à Chicoutimi. Présidente du Conseil d’administration.

 

LAURÉATS 2010

 

Jean-Guy Barbeau, chargé de cours à l’UQAC

 

Ghislain Bouchard, professeur et directeur des Services culturels et des Services à la collectivité de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC). De 1975 à 1991, il crée et anime, de concert avec sa conjointe Olivette Hudon, l’École de langue française et de culture québécoise à l’UQAC,

 

Olivette Hudoncrée et anime, de concert avec son conjointe Ghislain Bouchard, , l’École de langue française et de culture québécoise à l’UQAC.

 

 


vendredi 4 juin 2021

Le GALA honorifique de l'Ordre du Bleuet reporté en automne 2021

IMPORTANT


Les lauréats 2020 de l'Ordre du Bleuet devront encore patienter. Au printemps de l'année 2020, la pandémie du coronavirus COVID-19 avait contraint cet organisme culturel à reporter son Gala honorifique au cours duquel, dix personnes devaient être reçues Membre de l'Ordre du Bleuet. Cet évènement qui devait avoir lieu ce 5 juin 2021 a de nouveau été retardé, dans l'espoir de pouvoir recevoir ces nouveaux Membres de l'OB en présence, avec leur famille et amis.

L'optimisme est permis. 

La date retenue est le vendredi 19 novembre 2021, à la salle Michel-Côté d'Alma. 

Avant la fin de l'été, nous vous présenteront le président d'honneur de notre 11e Gala honorifique. 

Nous vous aviserons aussi de la mise en vente des billets pour cette soirée. Chaque année, de nombreuses personnes se disent étonnées de la qualité de cette présentation, et émues par les diaporamas évoquant le parcours exceptionnel de chaque lauréat. 






vendredi 9 avril 2021

Qui est Jacques Audette?

Jacques Audette



 Jacques Audette de Roberval se joint à l’équipe du Conseil d’administration de la Société de l’Ordre du Bleuet. L’arrivée de ce nouvel administrateur a été applaudie par tous les membres, heureux de pouvoir compter sur un homme d’une vaste expérience dans de nombreux domaines, mais principalement en différentes disciplines artistiques. 

 

Après avoir terminé ses études en sciences humaines au CÉGEP de Victoriaville, sa ville natale, il n’a cessé de poursuivre sa formation, que ce soit des cours de perfectionnement pour les travailleurs en loisirs, en récréologie à l'Université du Québec à Trois-Rivières, ou encore en « marketing » et environnement d’entreprises à l’Université du Québec à Chicoutimi, sans compter de nombreux séminaires variés, qui l’auront bien servi pendant sa vie professionnelle au service d’organismes culturels, de sports et de services aux communautés.

 

Attiré à Roberval par une offre d’emploi, M. Audette en a fait sa ville d’adoption, le cœur tatoué plus bleuet que bleu.  Il a été directeur des loisirs de Roberval de 1973 à 1989; directeur de l’Approvisionnement de 1989 à 2002; directeur de la bibliothèque Georges-Henri-Lévesque et adjoint au directeur des Loisirs de 2002 à 2011, soit 38 années de services auprès de la communauté robervaloise.


Professeur de guitare, annonceur à la radio, créateur d'une boîte à chansons et animateur du Centre culturel de Victoriaville dans sa jeunesse, il a également contribué à la formation d'un comité culturel Roberval, à la réalisation d'un stade de baseball, à la réalisation d'une bibliothèque municipale en 1976 (avec la collaboration de la Bibliothèque centrale de prêts du Saguenay–Lac-Saint-Jean et, en 1981, à la création d'une bibliothèque autonome. Il a aussi été producteur de spectacles et initié plusieurs ateliers socioculturels.


Sa nomination à la direction de la Bibliothèques Georges-Henri-Lévesque fut pour lui un retour aux sources et une suite logique à son riche parcours. En 2011, année de sa retraite, il déclarait : « J'ai travaillé pendant 38 ans à la Ville. J'ai toujours aimé la vie culturelle. C'est une bataille de tous les jours de stimuler la culture et de créer de l'intérêt. [...] »


Membre de plusieurs conseils d’administration (organismes caritatifs, sociaux, sportifs et culturels), dont celui de la Société d’histoire, Jacques Audette est membre de la Commission de la Culture de Roberval depuis 2014.

 

En 2020, il fut nommé Bénévole de l’année, secteur communautaire de la Ville de Roberval.

 

Depuis mars 2021, Jacques Audette est administrateur à la Société de l’Ordre du Bleuet. Il s’ajoute à l’équipe que préside Diane Boily d’Alma, équipe composée de Céline Larouche vice-présidente Lac-Saint-Jean, Gilberte Dufresne vice-présidente Saguenay, Régis Guérin trésorier, Danielle Larouche secrétaire, Jacinte Lavoie administratrice, Michel Bonneau président exofficio et Jérémie Giles, fondateur.

 

« J’ai accepté l’invitation de me joindre aux membres du conseil d’administration de la Société de l’Ordre du bleuet car les gens qui en font partie, pour moi, ce sont des personnes qui valorisent, chacun avec ses expériences, le développement du domaine culturel de notre belle région, faisant ainsi connaître ses artisans », a déclaré M. Audette.









jeudi 25 février 2021

Nouvelles nominations à la Société de l'Ordre du Bleuet pour les Arts et la Culture

                                                                                    

                                                                    

Le Conseil d’administration de la Société de l’Ordre du Bleuet pour les Arts et la Culture, a tenu récemment son assemblée générale annuelle. Ce fut l'occasion de combler deux postes vacants à la vice-présidence Lac-Saint-Jean et à la présidence du Comité des candidatures, suite au départ de deux collaborateurs. 


Au Comité des candidatures


 Hélène Gaudreault, a été nommée présidente par intérim du Comité des candidatures pour mener à bon port le prochain Gala honorifique de la SOB, qui a dû être reporté à 2021  en raison de la pandémie qui a frappé le monde depuis plus d'un an. Forte d’une longue expérience acquise au service de ce comité, à titre de vice-présidente, Hélène Gaudreault était la personne toute désignée pour continuer la grande aventure de cet Ordre unique, dédié à la reconnaissance des bâtisseurs de la régions du Saguenay–Lac-Saint-Jean sur le plan artistique, culturel et patrimonial.

La nouvelle présidente peut compter sur plusieurs collaborateurs d'expérience, soit Daniel Jean (responsable de la mise en lecture des biographies, des enregistrements audio et, depuis plusieurs années, de l'animation des soirées Gala honorifique de l'Ordre du Bleuet), de Céline Dion bien connue pour son travail au sein  de l'association Écrivain.e.s de la Sagamie (autrefois APÈS), d'Yves Bergeron architecte,  ainsi que d'un jury composé de 12 à 15 personnes du milieu culturel. 


 

Au Conseil d'administration 


Céline Larouche devient vice-présidente Lac-Saint-Jean. Membre du C.A. de la Société de l'Ordre du Bleuet depuis plus de 2 ans, cette poète, romancière, éditrice et conférencière, sera aussi responsable du comité des Communications. 


Sous la présidence de Diane Boily, le conseil d'administration peut compter sur des membres très actifs : Gilberte Dufresne, vice-présidente Saguenay, Régis Guérin trésorier, Danielle Larouche secrétaire, Jacinte Lavoie, administratrice, Michel Bonneau président ex-officio et le fondateur Jérémie Giles.  


Un appel est lancé à toute personne qui souhaiterait contribuer au développement de la Société de l'Ordre du Bleuet pour les Arts et la Culture, que ce soit au sein du conseil d'administration ou du Comité des candidatures. 


 


lundi 22 juin 2020

Jérémie Giles reçoit la médaille de l'Assemblée nationale

 
© Ordre du Bleuet - Andrée-Anne Lachaine photographie




Jérémie Giles, fondateur de la Société de l'Ordre du Bleuet pour les Arts et la Culture, a reçu, ce lundi 22 juin, la médaille de l'Assemblée nationale pour sa contribution exceptionnelle à l'héritage artistique et culturel du Québec. 

Pionnier en plusieurs domaine, Jérémie Giles l'aura été une fois de plus en créant un précédant alors que la remise de sa médaille a été faite virtuellement, en présence de plusieurs parents et amis. 

La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, s'est dit très heureuse de pouvoir souligner l'impressionnante carrière de cet artiste, notamment avec la réalisation de sa collection L'Art est un miroir, réunissant plus de 70 portraits d'artistes canadiens tout en illustrant un de leurs œuvres selon la technique de chacun.










           

samedi 11 avril 2020

Gala honorifique reporté en 2021


Communiqué de presse                                                         Diffusion immédiate

                                            REPORT DU GALA 2020

La situation très préoccupante provoquée par la COVID-19a forcé le Conseil d’administration de la Société de l’Ordre du Bleuet à reporter la tenue du Gala honorifique qui devait avoir lieu le 30 mai 2020 à Alma.  

Cependant, nos dix lauréats seront reçus avec tous les honneurs qu’ils méritent, le samedi 5 juin 2021 à la Salle Michel-Côté d’Alma

Étant donné ces circonstances, M. Steeve Hudon nous a annoncé, avec regret, devoir renoncer à être le président d’honneur de notre 11Gala honorifique.

Soyez assuré que dans cette situation exceptionnelle, nous prenons la meilleure décision afin de protéger la santé de tous! 

 Source : Virginie Tanguay 418-275-4608

 Diane Boily
 Présidente de la Société de l’Ordre du Bleuet

vendredi 13 mars 2020

Dévoilement des dix lauréats 2020 de l'Ordre du Bleuet pour les Arts et la Culture




La Société de l’Ordre du Bleuet présentera, le 30 mai prochain, son 11e Gala honorifique, au cours duquel 10 lauréats seront reçus « Membre de l’Ordre du Bleuet ». 

Catégorie Posthume

Françoise Desbiens

Femme de tête et de conviction, Françoise Desbiens, née à Shipshaw en 1927, a contribué grandement à l’amélioration de la diffusion de spectacles professionnels à Chicoutimi. Son intérêt marqué pour les arts d’interprétation et visuels alimentait le leitmotiv de répondre aux attentes de la population. Favorisant la multidisciplinarité, elle percevait le caractère innovateur et le mandat de développement culturel des spectacles moins populaires face à ceux qui étaient plus payants, développant ainsi une gestion qui visait un équilibre budgétaire. En plus de ses nombreuses réalisations et nominations, elle remporta le Félix du meilleur diffuseur de spectacle en 1986, positionnant la région dans le circuit national des arts de la scène. 

Dominique Lévesque

Natif de Bagotville, Dominique Lévesque a marqué l’imaginaire québécois en campant le rôle de personnages humoristiques. Membre fondateur du Groupe sanguin et du duo Lévesque et Turcotte, l’infatigable acteur, scénariste et humoriste a su conjuguer toute sa vie son métier d’enseignant passionné à celui du solide artisan du spectacle. En tant que professeur au Cégep de Jonquière, il a su partager intensément l’amour des arts à des milliers d’étudiants(es). Grâce à son inépuisable créativité, il a influencé l’univers de la télévision en travaillant ardemment sur plusieurs jeux télévisés. En quête incessante de l’amour, habité d’une urgence de vivre, il devint père de deux enfants, comprenant à quel point la présence de l’adulte est importante pour laisser au passage des valeurs fondamentales de la vie. 

Catégorie Diaspora

Roger Langevin 

Considéré comme l’un des sculpteurs les plus prolifiques au Canada, Roger Langevin est né à La Doré au Lac Saint-Jean en 1940. Ses œuvres, exposées en galerie ou érigées sur les places publiques sont présentes un peu partout au Québec de même qu’à l’étranger. L’homme a longtemps mené une double carrière, soit celle de sculpteur et de professeur d’art. Fort d’une démarche artistique précise, son art est le fruit d’une approche humaniste consciente qui répond aux besoins actuels de la société. Il inspire à la réflexion et suggère l’art de savoir grandir ensemble. De par l’organisation abstraite des formes, son propos sculptural transcende la figuration et l’anecdote. Roger Langevin a obtenu plusieurs reconnaissances. Nul doute que l’ensemble de son œuvre s’étend de la production à son action pédagogique et laisse une trace, un héritage pour ceux qui suivront. 



Marie-Ève Munger


Native de Saguenay, c’est en 1998 que Marie-Ève Munger fit son entrée au Collège d’Alma en chant classique. Élève franche et déterminée, elle déployait son agilité et les couleurs de sa voix. Son travail acharné est à la base de son succès aujourd’hui. Elle développe une carrière internationale dans les plus grands théâtres d’Amérique du Nord et d’Europe faisant toujours preuve d’un grand professionnalisme. Marie-Ève Munger possède un magnétisme scénique en plus d’être une chanteuse et musicienne d’exception. Parmi ses succès récents, on compte ses débuts avec le Lyric Opera of Chicago dans Cendrillon de Massenet, avec l’Opéra de Marseille dans My Flair Lady, l’Opéra de Montréal dans Roméo et Juliette. Son parcours est déjà riche d’expériences. Nul doute que la diva du Saguenay est une fière ambassadrice de notre région.


Aurélien Boivin 

Historien de la littérature, spécialiste du conte et de la légende, chercheur, bibliographe et chroniqueur, Aurélien Boivin a joué un rôle majeur dans l’établissement du corps littéraire québécois. Depuis 1971, son engagement au Dictionnaire des œuvres littéraires du Québecs’avère un apport monumental au patrimoine littéraire et culturel et fait de lui un grand spécialiste de notre littérature. Le mérite d’Aurélien Boivin a été reconnu par ses pairs à multiples occasions. En 2011, il recevait le prix d’excellence des arts et de la culture de l’Institut canadien de Québec. Il a accompli un travail inlassable à travers ses réalisations, ses nombreuses publications et ses missions d’enseignements. 


Catégorie Régionaux

Harold Bouchard 


Harold Bouchard exerce le métier de verrier professionnel. Débutant sa carrière à Montréal, il a suivi plusieurs formations et stages, de la conception de vitraux à Paris, Chartres et Reims, à la peinture sur verre de grisaille aux côtés du maître Maurice Gareau. C’est en 1979 qu’il est revenu vivre au Saguenay–Lac-Saint-Jean, sa terre natale. Face aux difficultés inhérentes au début de sa carrière et à force de vaillance et de courage, il s’est établi une notoriété remarquable, accumulant des commandes qui ne cessent d’affluer, tant du domaine privé au concours, que du domaine religieux. Harold Bouchard a reçu plusieurs prix d’excellence, mentions d’honneur et bourses. Soulignons la réalisation de nombreuses expositions ici et ailleurs dont à Montréal, en Ontario et en Nouvelle- Angleterre. 


David Ellis

Citoyen de Ville Saguenay depuis 1989, David Ellis a d’abord fait de hautes études en musique à Philadelphie, à Boston, au Québec et en Suisse. Il est un membre fondateur du réputé Quatuor Saguenay. Violoncelliste au sein du groupe, il coordonne les représentations à travers le Québec, les États-Unis, l’Europe et L’Asie. L’artiste occupe également le poste de violoncelle-solo dans l’Orchestre symphonique du Saguenay- Lac-Saint-Jean,en plus d’enseigner son instrument de prédilection au Conservatoire de musique de Saguenay. Il porte le chapeau de directeur artistique du Rendez-vous musical de Laterrièreet du Camp Musical du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Visant à rendre accessible et à faire découvrir la musique classique aux jeunes, c’est dans les actions concrètes qu’il pose et dans l’harmonie, que le tout se réalise. 


Jean-Jules Soucy


Jean-Jules Soucy est un artiste Baieriverain du domaine des arts visuels et de l’art contemporain, remarqué par une pratique qui se pose entre la poésie et l’engagement de la vie courante. Son implication sociale, politique et environnementale depuis près de quarante ans de carrière démontre un intérêt pour la communauté et l’attachement à son coin de pays. Il a abordé l’art d’une façon non conventionnelle dans ses installations, de par son sens de la réplique, son humour et ses jeux de mots. Parmi ses réalisations notons la Pyramide des Ha! Ha! et « L’œuvre pinte »




Jean-Marie Tremblay 

Homme de haute culture, scientifique et bioéthicien, Jean-Marie Tremblay a fondé la bibliothèque numérique « Les Classiques des Sciences sociales « il y a vingt-six ans. Étendant ainsi la numérisation de documents pédagogiques aux internautes de son collège, les disposant à la population environnante avant d’élargir ce programme au monde entier. Les répercussions pédagogiques sont donc considérables. Conscient que les nouvelles technologies permettent une redistribution des connaissances, M. Tremblay souhaitait laisser un héritage intellectuel et donner un accès libre et universel à des textes d’auteurs sociologiques afin qu’ils ne soient pas oubliés. Au cours de sa carrière d’enseignant au Cégep de Chicoutimi et de professeur associé à l’UQAC, il a produit un grand nombre d’ouvrages dignes de mention. Le travail de ce moine des temps modernes est reconnu par ses pairs et se mérite un hommage. 


Catégorie Engagement 

Roger Lajoie 


Roger Lajoie est impliqué dans le développement culturel depuis le début des années 1970. Son champ d’action s’étend même au niveau provincial dans le secteur de l’éducation, car il s’est dévoué à l’enseignement de l’histoire régionale et au développement d’outils pédagogiques. Fondateur du Musée d’Alma devenu La Société d’Histoire du Lac-Saint-Jean, Roger Lajoie a suscité l’implication des villes, des municipalités et des commissions scolaires. On lui doit les publications du journal Le Bâtisseur autrefois nommé Le Phare ainsi que la création d’une précieuse banque d’archives sonores. Son parcours témoigne d’actions importantes de bénévolat et d’engagement dans le milieu.

 ***
  

N’hésitez pas à me joindre pour toute demande d’information! Virginie Tanguay, responsable des communications (418) 275-4608