jeudi 8 novembre 2018

Qui est Max-Antoine Guérin?

Max-Antoine Guérin, membre du Comité des candidatures de l'Ordre du Bleuet
©Courtoisie - photo Sophie Gagnon-Bergeron
Happé par les mots dès son jeune âge, Max-Antoine Guérin met son talent de communicateur au service de plusieurs organismes culturels majeurs. 

Après son baccalauréat en linguistique à l’Université du Québec à Chicoutimi, où il a étudié et travaillé comme assistant en recherches jusqu'en 2011, il rejoint Zoom Photo Festival Saguenay. Il en devient le  responsable des communications, des relations avec la presse et des médias sociaux. Poste qu’il occupera aussi, simultanément, au Salon du livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean, au Festival Regard sur le court métrage, au Festival international cinéma francophone en Acadie, à L'Acadie Rock et au Festival de cinéma de Québec. Reconnu comme formateur pour les organismes culturels en communication marketing et stratégie sociale par le Conseil des arts du Canada, il a représenté des artistes et organismes canadiens dans diverses initiatives internationales en Europe et ailleurs.

Au fil des ans, il contribue comme auteur, poète et photographe à plusieurs publications (revues, livres), comme Lutte avec Nicolas Lévesque aux Éditions La Peuplade et cinq recueils publiés à compte d'auteur. Le collectif Marie-Andrée-Gill et Max-Antoine Guérin a remporté une bourse de 6 000 $du Programme pour les arts et les lettres du Saguenay–Lac-Saint-Jean en septembre 2012.

M. Guérin a présidé le collectif 3REG. Administrateur au conseil d’administration du Centre Bangdu Zoom photo festival Saguenay et du Festival La Noce, il est cofondateur et associé chez Canopée Médias, cofondateur et président de la salle Le CAVÔ, initiateur de la Ligue de jeux vidéo de Saguenay dont Ubisoft Saguenay est le présentateur. Le CAVÔ, situé sur la rue Racine à Chicoutimi, se veut un lieu de diffusion intermédiaire misant sur l’underground, le cinéma, la photographie, l’humour, la musique et les jeux vidéo.  

Initiateur de l’Ordre de la Camerise qui, sous forme de portraits publiés sur Facebook, souligne l'apport des jeunes à la vie communautaire et culturelle du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Max-Antoine est, en plus, partenaire de la Maison du développement durable du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Depuis juin dernier, Max-Antoine Guérin a rejoint le Comité des candidatures de l’Ordre du Bleuet. Nul doute qu’il contribuera à souligner l’apport exceptionnel aux arts et à la culture de notre relève.