samedi 5 juin 2010

Gala 2010 de l'Ordre du Bleuet Michel Simard président d'honneur




Michel Simard

Président d'honneur
du premier Gala annuel de l'Ordre du Bleuet





La Société de l’Ordre du Bleuet tiendra son premier gala hommage sous la présidence d’honneur de monsieur Michel Simard, Président et Éditeur du Quotidien, du Progrès-Dimanche et de l’imprimerie Le Progrès du Saguenay.

Jérémie Giles, président fondateur de l’Ordre voulait un président d’honneur qui par son propre engagement soit une figure emblématique de la vocation de son organisme, c’est-à-dire une personnalité qui par ses engagements personnels et professionnels contribuent à témoigner des hommes et des femmes qui contribuent au développement et au rayonnement du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

«Michel Simard était mon premier choix. Je suis un lecteur assidu des journaux le Quotidien et le Progrès-dimanche depuis longtemps, bien avant mon installation au Saguenay en 2005. J’ai toujours été agréablement surpris de voir que ces journaux accordaient une place importante à la vie culturelle. Comme artiste, je peux évaluer la valeur d’une telle politique d’information. Un choix qui ne peut s,affirmer que si la direction y consent. Je n’ai pas été insenbible non plus aux présidences d’honneur que monsieur Simard a déjà assumées, notamment pour la Société Jean-Allard défendant la cause de l’autisme, pour la soirée bénéfice du club Rotary Saguenay, pour la campagne annuelle de financement du Service d’Assistance Santé et pour l’Opération Nez rouge 2007.»
La Société de L’Ordre du Bleuet, fondée par le peintre sculpteur, aussi galériste et muséologue, Jérémie Giles, a été incorporée au Québec le 29 mai 2009. L’idée maîtresse de cette initiative consiste à reconnaître et sauvegarder la mémoire des personnes qui ont contribué à l’éclosion, à la formation et au rayonnement des artistes et créateurs à qui l’on doit l’intensité et la qualité de la vie culturelle et artistique au Saguenay-Lac-Saint-Jean, reconnue bien au-delà de nos frontières.

«Cet extraordinaire héritage nous le devons à de nombreuses personnes qui ont contribué La grandeur d’une société se mesure par la diversité et la qualité de ses institutions culturelles. Mais et surtout par sa volonté à reconnaître l’excellence du parcours de ceux et celles qui en sont issus.», conclut le fondateur.
Le gala de L’Ordre du Bleuet, qui se tiendra le 19 juin à la salle Pierrette-Gaudreault du Centre culturel du Mont-Jacob à Jonquière, a un double objectif : donner une grande visibilité à cet organisme culturel et dévoiler les noms des 14 personnes qui seront reçues membres de l’Ordre du Bleuet. Cinq le seront à titre posthume, deux ont été choisies parmi la diaspora et sept sont des personnes toujours présentes et actives dans notre région.

Monsieur Michel Simard a accepté avec enthousiasme d’être le tout premier président d’honneur du gala de l’Ordre du Bleuet. Il déclare :

«Quelle merveilleuse idée que celle de la création de La Société de l’ordre du bleuet, un organisme apolitique ayant pour mission exclusive de reconnaître nos artistes régionaux, ceux qui, par leur talent et leur implication, témoignent de l’intensité et de la qualité de la vie culturelle et artistique du Saguenay lac Saint-Jean.
Cette mission rejoint essentiellement celle des journaux Le Quotidien et le Progrès-Dimanche qui attestent au jour le jour de l’actualité régionale certes, mais aussi de l’évolution de toutes les sphères de la société du Saguenay Lac Saint-Jean incluant le volet culturel et artistique.
Nous nous plaisons souvent à répéter que nos journalistes sont fiers d’écrire l’Histoire de cette région que nous aimons tant, au quotidien ! Or, cette histoire ne peut être racontée sans témoigner de la richesse de la vie culturelle régionale et des acteurs qui font cette réussite.
L’avènement de cet organisme est d’autant plus important qu’il comble un manque important dans la région. Personne en effet n’avait eu l’idée avant de souligner, voir même de récompenser ceux et celles qui ont bâti cette toile culturelle régionale.

Ma modeste implication se veut donc un témoignage d’appréciation à tous ceux et celle qui travaillent activement à développer la vie culturelle régionale et en même temps, le gage de la poursuite de l’implication et de l’appui du Quotidien et du Progrès-Dimanche dans leurs démarches et leurs projets.»

***
L’Ordre du Bleuet définit ses objectifs comme suit:

Reconnaître l’excellence, la qualité supérieure ainsi que la créativité de la performance et de la démarche artistique.

Reconnaître l’implication exemplaire de ceux et celles qui ont contribué à l’enseignement, à la diffusion et à la promotion des Arts et de la Culture.

Évaluer, par des pairs, les personnes qui se sont distinguées au sein de leur discipline artistique.

Émettre le titre honorifique de « Membre de L’ORDRE du BLEUET », à ceux et celles qui auront été retenus lors du processus d’évaluation.

***

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire