mardi 4 décembre 2012

mardi 27 novembre 2012

L'Ordre du Bleuet a un nouveau conseil d'administration

Le Conseil d'administration de la Société de l'Ordre du Bleuet : Michel Bonneau président, à ses côtés Germaine Tremblay secrétaire, à l'arrière Régis Guérin trésorier, Chantale Hudon administratrice, Clément Fortin vice-président Lac-Saint-Jean et Johanne Belley, vice-présidente Saguenay. Était absent, Gaétan Côté administrateur.


Pour entreprendre sa quatrième année, la Société de l’Ordre du Bleuet se dote d’un nouveau conseil d’administration. Le président fondateur, Jérémie Giles, tout en assurant la nouvelle équipe de son entière collaboration, cède son poste à Michel Bonneau, personnalité bien connue dans le milieu de la culture, notamment pour avoir été, jusqu’à sa retraite en 2009, directeur régional du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine pour le Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Le nouveau président de l’Ordre du Bleuet s’est entouré d’une équipe déjà à l’œuvre pour préparer le grand Gala honorifique de 2013 : 

Clément Fortin - membre du tout premier conseil d’administration que complétaient le fondateur Jérémie Giles et la secrétaire trésorière Christine Bouchard -  est maintenu dans son poste de vice-président Lac-Saint-Jean.

Johanne Belley, directrice de la bibliothèque Paul-Émile-Boulet de l’Université du Québec à Chicoutimi est nommée vice-présidente Saguenay. 

Régis Guérin, issu de la Direction régionale du ministère de la Culture et jusqu’à récemment archiviste régional au Saguenay–Lac-Saint-Jean Côte-Nord pour les Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), assume le poste de trésorier. 

Germaine Tremblay, qui s’était jointe à l’équipe en janvier 2012, garde son poste de secrétaire. 

Chantale Hudon, directrice générale de la galerie d’Art la Corniche à Chicoutimi, est administratrice.

Gaétan Côté d’Hébertville-Station Lac-Saint-Jean, directeur d’école à la retraite et membre fondateur de plusieurs associations culturelles et sociales, est administrateur. 

L’Ordre du Bleuet n’est pas étranger au nouveau président Michel Bonneau. Celui-ci a été un collaborateur discret au cours des deux dernières années, convaincu du bien fondé d’un Ordre dédié à faire connaître et reconnaître les personnes qui ont contribué de manière exceptionnelle à développer, à défendre et à promouvoir la Culture artistique et patrimoniale de notre région.

Le fondateur Jérémie Giles se dit confiant que Michel Bonneau et son équipe vont assurer la pérennité de son œuvre. 

« Tous les membres du conseil d’administration sont bénévoles, explique-t-il. Il faut être convaincu de l’importance d’un tel Ordre pour s’engager ainsi à vouloir à ce que ne soient pas oubliés ceux et celles qui ont permis à notre région d’être si intense et si riche au plan culturel. Ajoutant : notre Société qui couvre le territoire désigné du Saguenay–Lac-Saint-Jean, se distingue en plusieurs points : nous sommes le seul Ordre régional au Canada : nous sommes le premier Ordre à reconnaitre, sans condition, des personnes à titre posthume. Finalement, nous nous démarquons du fait que nous soyons les premiers à perpétuer, via l’Internet, la mémoire de ceux et celles qui ont été honorés du titre. »

Depuis sa création, 35 personnes ont été reçues membres de l’Ordre du Bleuet. Un Comité des candidatures, présidé par Christiane Laforge, écrivaine et journaliste à la retraite, assume la lourde tâche de recevoir les mises en candidatures, de les valider en tenant compte des critères d’excellence exigés par l’OdB. Ce comité  veille à réunir un jury, composé de dix personnes connues issues du milieu culturel, lequel détermine, après deux évaluations très pointues, quels seront les membres  reçus de l’Ordre du Bleuet lors du Gala honorifique.




Qui est Michel Bonneau ?

Michel Bonneau
Président de la Société de l'Ordre du Bleuet
Il succède au président fondateur de l'OB Jérémie Giles




Pour succéder au président fondateur de la Société de l’Ordre du Bleuet, et assurer la pérennité de l’organisme, il fallait une personne convaincue et convaincante. Jérémie Giles a choisi Michel Bonneau qui, depuis le début, a collaboré dans la plus grande discrétion à plusieurs activités de l’Ordre.


Un peu d’histoire

Né à Chicoutimi le 28 mai 1945, Michel Bonneau est l’aîné d’une famille de huit enfants.

Ses études primaires terminées à Chicoutimi, il commence son cours classique à Québec, le poursuit à Alma et obtint son baccalauréat ès art de l’Université Laval au Collège de Jonquière. L’Université de Montréal lui octroya ensuite un baccalauréat en bibliothéconomie en 1968.

Dès son entrée sur le marché du travail, il devint coordonnateur des services de la documentation à la Commission scolaire régionale du Saguenay, poste qu’il occupa pendant cinq ans.  Pendant cette période, et pour l’année complète 1972, il fut prêté par son employeur à l’organisation des Jeux du Québec à Chicoutimi où il occupa la fonction de coordonnateur des services pour les Jeux de Timi. Fin 1973, il accepta le poste de directeur général de l’Association pour l’avancement des sciences et des techniques de la documentation (ASTED), association canadienne de spécialistes de la documentation, à Montréal. 

Ministère de la Culture

Puis, le 25 août 1978, il entra à la Fonction publique du gouvernement du Québec, comme directeur régional de la région de la Mauricie–Bois-Francs–Centre du Québec pour le ministère des Affaires culturelles, poste qu’il a occupé pendant onze ans. En juin 1989, il devint le directeur de la Direction des bibliothèques publiques au ministère des Affaires culturelles, puis directeur de la Direction du livre, de la lecture et des bibliothèques publiques. À noter que depuis 1989, il agit à divers titres comme répondant du dossier des bibliothèques publiques au Ministère. Par la suite, d’avril 1994 à 1999, il devint directeur des directions régionales de la Côte-Nord (à Baie-Comeau) et du Saguenay–Lac-Saint-Jean (à Chicoutimi). Depuis 1999, il occupa le poste de directeur régional du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine pour le Saguenay–Lac-Saint-Jean., jusqu’à sa retraite, le 17 juillet 2009.

Un homme engagé

Très actif, il fut membre notamment du conseil étudiant de l’École de bibliothéconomie, de conseils d’administration et de comités de nombreuses associations professionnelles. Dans ce cadre, il a participé à plusieurs congrès internationaux. En 1973, il occupe la présidence de la Jeune Chambre de Chicoutimi. Il a siégé pendant trois ans au Conseil d’administration de l’Ordre des techniciens en radiologie du Québec, où il occupa un poste à l’exécutif. Par la suite et pendant six ans, il a été membre du Bureau de la Chambre des notaires du Québec, dont les trois dernières à titre de membre du Comité administratif et du Fonds d’études notariales de ce même organisme.

Il a été membre de la Chambre de commerce de Trois-Rivières, président de comité d’école et membre du comité de parents de la Commission scolaire de Trois-Rivières, de même que membre du Conseil d’administration de l’Association des scouts du Canada, région Mauricie.

Membre du club Lions de Cap-Rouge en 1989-1990, il avait été membre du club Lions de Trois-Rivières, dont il fut le président en 1982-1983; il présida également le Conseil d’administration du Pavillon St-Arnaud (centre communautaire de loisirs) pendant trois ans. Il fut directeur du Club des collectionneurs d’épinglettes du Québec et est encore membre de la Conférence des professionnels de la communication  du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Marié à Pauline Dufour de Chicoutimi et père d’un fils, Hugues, il est un collectionneur «chronique» et amateur de pêche et de golf, de même qu’un grand lecteur. 



Photo prémonitoire du dauphin, prise le 16 juin 2012 lors du gala honorifique ?
Michel Bonneau devient le second président de l'Ordre du Bleuet
Le fondateur, Jérémie Giles très fier de son successeur.
© Ordre du Bleuet - Photo Rocket Lavoie






Qui est Johanne Belley ?

Johanne Belley
Vice-présidente Saguenay de la Société de l'Ordre du Bleuet


Johanne Belley devient la toute première vice-présidente Saguenay au conseil d’administration de l’Ordre du Bleuet. 

Bachelière en Histoire de l’Université de Montréal où elle a réussi sa maîtrise en bibliothéconomie (spécialisation en gestion) en 1983, elle a parfait sa formation à l’École nationale d’administration publique et y a terminé sa maîtrise en administration publique.

Membre des bibliothécaires professionnels du Québec, Johanne Belley a travaillé au Cégep de Jonquière comme professeure en technique de la documentation, puis au Cégep de Chicoutimi à titre de coordonnatrice du centre de documentation. De 1993 à 2008, elle est directrice générale du Centre régional de services aux bibliothèques publiques du Saguenay–Lac-Saint-Jean (CRSBP). Depuis 2008, elle occupe le poste de Directrice de la bibliothèque Paul-Émile-Boulet de l’Université du Québec à Chicoutimi.




Qui est Régis Guérin ?

Régis Guérin
Trésorier au Conseil d'administration de l'Ordre du Bleuet

Régis Guérin devient le troisième trésorier du conseil d’administration de la Société de l’Ordre du Bleuet. 

Répondant avec enthousiasme à l’invitation du président Michel Bonneau, il explique : 

« Ayant œuvré pendant près de trente années dans le monde du développement culturel de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, il était tout naturel pour moi de dire oui et d’entrer dans l’aventure de faire partie du Conseil d’administration de la Société de l’Ordre du Bleuet. Les femmes et les hommes qui font de la création, de l’interprétation, de la production ou qui travaillent dans les arts et la culture sont un apport précieux pour notre région. Il importe de le reconnaître et que le public en soit conscientisé.»

Détenteur d’un Baccalauréat ès Lettres en géographie, majeure en aménagement. De l’Université Laval et d’un certificat en audio-visuel de l’Université du Québec à Chicoutimi, il amorce sa carrière comme enseignant à l’École polyvalente de Port-Alfred et à l’École Durocher (La Baie). Deux ans plus tard, de 1973 à 1977, il est agent de développement au Conseil régional de développement du Saguenay-Lac-Saint-Jean (CRD, maintenant la CRÉ). 

Membre fondateur de l’Association technique du tourisme, directeur du Bureau touristique régional, (ancêtre de l’ATR du S.L.S.J), membre de la Fédération des Sociétés de tourisme du Québec, Régis Guérin se retrouve à l’Office de Planification et de Développement du Québec, direction régionale du Saguenay–Lac-Saint-Jean, comme Chargé de projets de développement régional, de 1977 à 19882.  Il sera responsable de programmes de développement régional en collaboration avec les ministères établis dans la région. Secrétaire de la conférence administrative régionale et aura le mandat extraordinaire, en 1980, de coordonner le comité de mise en place des quatre MRC du SLSJ.

Multipliant la diversité, M. Guérin est recruté par la Direction Régionale du Ministère de la Culture et des Communications où, de 1982 à 2000, il sera responsable d’une multitude de programme du ministère et plus particulièrement de la gestion du Programme de soutien aux équipements culturels. Responsable de la concertation régionale et du programme de soutien au Conseil régional de la culture. Responsable du programme de soutien aux bibliothèques publiques. Responsable du développement du réseau régional des bibliothèques publiques au Saguenay–Lac-St-Jean pour le ministère. Et finalement, responsable de l’aménagement du territoire et des relations avec les municipalités.

De 2000 à 2011, il travaille aux Archives nationales du Québec et BAnQ – Archiviste régional au Saguenay-Lac-St-Jean et en Côte-Nord

On lui confie la responsabilité de l’application de la Loi sur les archives chez les organismes publics et para-publics. Il doit assurer l’acquisition, le traitement, la conservation et la diffusion de fonds d’archives, publiques et privées et assurer la concertation pour le développement de l’archivistique dans ces régions.

Qui est Chantale Hudon ?

Chantale Hudon
Administratrice au conseil d'administration de la Société de l'Ordre du Bleuet




Les murs ne sont pas seulement des éléments porteurs d’une bâtisse pour cette galeriste qui consacre sa vie à donner de la place aux peintures et sculptures d’artistes québécois. 

Rendre hommage et veiller à ce que l’on n’oublie pas les artistes qui contribuent au dynamisme de la vie culturelle du Saguenay–Lac-Saint-Jean répond aux aspirations de ce nouveau membre du Conseil d’administration de la Société de l’Ordre du Bleuet.

Chantale Hudon est venue à la rencontre des artistes en suivant les traces de sa mère, Pâquerette Hudon, fondatrice de la galerie d’art La Corniche qui ouvrait ses portes en 1976. Dès 1980, Chantale participe au développement de cette galerie de Chicoutimi, pour, en 1998, succéder à sa mère à la direction.

Elle est aussi, membre fondateur de l’Association des galeries d’art professionnelles du Québec, créée en  2005. 





Qui est Gaétan Côté ?

Gaétan Côté
Administrateur au conseil d'administration de la Société de  l'Ordre du Bleuet

Qui est Gaétan Côté

Collectionneur d’art et grand amateur de spectacles, de théâtre, de comédies musicales, Gaétan Côté perçoit son engagement au sein de la Société de l’Ordre du Bleuet comme une suite logique à une existence dédiée à la culture. Comme administrateur, il contribuera à faire connaître l’Ordre aux gens de sa région, mais aussi à faire connaître les personnes de grand mérite à l’Ordre puisque sa mission est de leur rendre hommage.

Natif d’Hébertville Station où il demeure encore aujourd’hui, Gaétan Côté a fait ses études à l’Université de Sherbrooke. Il a enseigné au primaire et au secondaire, a été directeur de pastorale et a présidé le Syndicat des enseignants, avant de devenir directeur d’école jusqu’à la fin de carrière.

Il est l’animateur-concepteur du programme « Je me raconte ».

Bénévole au service de plusieurs cause, monsieur Côté s’occupe de                    l’accompagnement et soin à Soli-Can. Il est membre de l`équipe de fondation du Réseau Homme Québec et a été président national du RHQ de 1997 à 1998.



lundi 26 novembre 2012

Dix artistes de la région honorés



Bruno Chabot du Quatuor Gardel tend le cou pour voir 
le diaporama relatant la vie de François Brassard.
© Ordre du Bleuet - Photo Rocket Lavoie

Le lendemain du Gala honorifique du 16 juin on parlait de l'Ordre dans le journal Progrès-Dimanche.



Progrès-dimanche
Actualités, dimanche 17 juin 2012, p. 16
Frère Untel - Jean-Paul Desbiens
reçu membre de l'Ordre du Bleuet
à titre posthume

Gala honorifique de l'Ordre du Bleuet
Dix artistes de la région honorés


Sophie Turbide



JONQUIÈRE - Dix artistes talentueux du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont été proclamés membres de la Société de l'Ordre du bleuet, hier, lors du 3e gala honorifique de l'association. La soirée, qui s'est tenue à la Salle Pierrette-Gaudreault du Centre culturel du Mont-Jacob, à Jonquière, a attiré une centaine de spectateurs.

Cet événement a pour but de souligner la carrière, le talent et l'engagement d'artistes originaires de la région. Les spectateurs ont pu constater l'ampleur des réalisations des artistes honorés grâce à une présentation de quelques minutes sur la vie et la carrière artistique de ces personnes.

Les textes biographiques ont été écrits par des personnes proches des lauréats. Plusieurs d'entre eux sont d'ailleurs montés sur scène, lors de la remise des prix. Des photographies montrant la vie des artistes étaient également projetées sur écran géant. " Vous aurez droit à des informations pertinentes sur des personnes que l'on connaît, mais pas tout à fait ", a souligné le fondateur de l'Ordre, Jérémie Giles, avant les présentations des artistes.

Jérémie Giles, président fondateur
© Ordre du Bleuet - Photo Rocket Lavoie


M. Giles a pris la parole au début du gala et a été chaudement applaudi. " C'est une prémisse pour honorer et faire mieux connaître des personnes exceptionnelles ", a déclaré le peintre et sculpteur, en parlant du but de l'événement.

Guylaine Simard, présidente d'honneur
© Ordre du Bleuet - Photo Rocket Lavoie
La présidente d'honneur, Guylaine Simard, membre de l'ordre depuis 2011, a présenté un court discours sur l'importance du monde artistique dans la région. C'est elle qui a remis les trophées à chacun des nouveaux membres.

Pour sa part, le directeur régional du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Réjean Goudreault, a parlé au nom de la ministre Christine Saint-Pierre en félicitant ces artistes qui contribuent au développement et au rayonnement culturel des régions et du Québec.




Le quatuor Gardel a joué plusieurs morceaux avant le gala, mais est demeuré sur scène tout au long de la soirée, afin de créer une belle ambiance dans la salle.

Louise Portal
Photo R. Lavoie
Jean-François Lapointe
Photo Rocket Lavoie
Rappelons qu'à titre posthume, le musicien François Brassard et l'écrivain Jean-Paul Desbiens, alias le frère Untel, ont été reconnus. 

Dans la catégorie diaspora, le baryton Jean-François Lapointe et la chanteuse, comédienne et auteure Louise Portal sont désormais membres de l'Ordre.



Louise Beaulieu entourée du comédien lecteur Patrice Leblanc 
et de la présidente d'honneur du Gala 2012, Guylaine Simard
© Ordre du Bleuet - Photo Rocket Lavoie


Réjean Gauthier
Dans les reconnaissances régionales, Louise Beaulieu (danse et diffusion), Guy Blackburn (arts visuels), Réjean Gauthier, fondateur du théâtre Mic-Mac (NDWM: Réjean Gauthier n'est pas fondateur du Mic-Mac mais un de ses membres et supporteur des plus fidèles), Rodrigue Villeneuve, cofondateur de la compagnie de théâtre Les Têtes Heureuses (théâtre), Jean-Claude Larouche (édition et livres) et le réalisateur Sébastien Pilote (cinéma) ont tous été honorés.
Rodrigue Villeneuve, Guylaine Simard
Photo Rocket lavoie






En plus d'être désormais membre de l'Ordre du bleuet, chaque artiste aura droit à une toute nouvelle page Web afin que leur carrière et leur cheminement soient connus et restent dans les mémoires.
Jean-Claude Larouche
Photo Rocket Lavoie
Sébastien Pilote entouré de Denise Pelletier, auteure de son texte de présentation
 et de Guylaine Simard, présidente d'honneur.
© Ordre du Bleuet - Photo Rocket Lavoie


***

Dans le Courrier du Saguenay

Article annonçant le Gala du 16 juin 2012
publié dans le Courrier du Saguenay


****

Guylaine Simard présidente d'honneur


Lors d'une conférence de presse, tenue au Centre culturel de Jonquière le 28 mai dernier, le président fondateur de l'Ordre du Bleuet, Jérémie Gilles a annoncé que la présidence d'honneur du Gala honorifique 2012 serait assurée par Guylaine Simard, directrice générale du Musée du Fjord.

Guylaine Simard, directrice générale du Musée du Fjord
Présidente d'honneur du Gala 2012


Qui est Guylaine Simard ?

Historienne de formation, madame Simard œuvre dans le domaine de la muséologie et touristique depuis 30 ans dont 25  ans à titre de directrice du Musée du Fjord.   Ses stages effectués au Québec, au Canada et à l’étranger lui ont permis de développer son expertise face à une grande variété d’institutions muséales, touristiques et de projets de mise en valeur. 
Son implication et sa compétence dans le domaine de la muséologie sont reconnues au Saguenay–Lac-Saint-Jean et au Québec.  Elle est co-fondatrice du Réseau muséal et patrimonial du Saguenay–Lac-St-Jean. En 2001, elle fut finaliste au concours Femmes d’affaires du Saguenay.  
Dans l’exercice de ses fonctions, elle a touché à tous les aspects de la muséologie, soit de la gestion financière à la programmation, de la scénarisation à la supervision de projets d’exposition et d’éducation,  et bien sûr, à  la commercialisation du Musée.  Elle  a réinventé, démocratisé et enrichi l'institution qu'elle dirige depuis plus d'une deux décennies.  En ce sens, elle a initié et contribué à la concrétisation du  projet de redéploiement du Musée du Fjord qui fut lourdement sinistré lors du déluge de 1996 au Saguenay.  Elle a dirigé la campagne majeure de financement du Musée qui a permis de recueillir plus de deux millions de dollars.  
Depuis 2005, cette réalisation fut récompensée par huit prix d’excellence.  
En 2003, elle a assumé la direction générale intérimaire de La Pulperie de Chicoutimi dans le but de relancer cette institution. Elle a participé à la création de deux autres institutions muséales. Elle a siégé au sein de plusieurs conseils d'administration régionaux.  
De 2006 à 2008, elle a été la présidente du conseil d’administration du Festival International des Rythmes du Monde de Saguenay.  Depuis octobre 2007, elle est la présidente de la Société des musées québécois. En 2009, elle reçoit de la Chambre de commerce et d’Industrie de La Baie, le Prix dirigeante de l’année. En 2010, elle est nommée Présidente de la Corporation des Fêtes du 175E du Saguenay–Lac-St-Jean. Cette même année, elle initie et dirige le projet de repositionnement de l’offre culturelle et touristique du Musée du Fjord nécessitant des investissements de plus quatre millions de dollars. 
En 2011, elle est reçue Membre de l’Ordre du Bleuet et est nommée Personnalité du mois : Le Quotidien/Radio-Canada.

Mot de la présidente d’honneur

Le Saguenay–Lac-St-Jean est, depuis toujours, une terre qui dépasse les normes ordinaires!  Sur cette terre d’enracinement foisonnent des artistes, des créateurs, des professionnels de la culture, qui anoblissent la vie!  Notre effervescent Eldorado culturel s’anime, s’exporte, rayonne, rapporte sur tous les plans!  Les réalisations de nos artistes, de nos créateurs laissent dans leur sillage des marques profondes comme les abysses du fjord et s’ancrent dans la fierté de notre de société. Comme les voiliers sur le lac Saint-Jean, nos artistes voguent à l’unisson des flots universels. Leurs mots, leurs œuvres transcendent tout et touchent les peuples! Ils font tant honneur à notre région qui les a vus naître! Source inépuisable d’inspiration! 
Ô comme nous les admirons et les aimons!
Un Ordre a été créé pour leur rendre un vibrant hommage : L’Ordre du Bleuet.  
Cette apothéose ultime procure une grande joie à ceux et celles qui la reçoivent! Une reconnaissance de sa patrie fait du bien au cœur et à l’esprit! 
Bien modestement, j’ai accepté d’assumer la Présidence du Gala de 2012! 
Je suis fière de célébrer avec vous le talent de nos créateurs qui démontrent qu’ici tout est possible et que d’être d’ici fait toute la différence!  
J’adresse mes sincères remerciements aux dévoués bénévoles qui organisent ce grandiose gala.  Bravo aux nouveaux membres de l’Ordre du Bleuet !  

Guylaine Simard
Directrice générale du Musée du Fjord
Membre de l’Ordre du Bleuet.



*****

jeudi 17 mai 2012

Quelques nouveautés à l'Ordre du Bleuet

Germaine Tremblay
Secrétaire de l'Ordre du Bleuet

L’Ordre du Bleuet est en pleine effervescence. Après trois années d’activités au cours desquelles l’Ordre a rendu hommage à 26 personnalités exceptionnelles du milieu culturel du Saguenay–Lac-Saint-Jean, le grand Gala 2012 se prépare à grandes volées.

Quelques changements auront marqué ce printemps  2012 :

  1. 1. Renouvellement du conseil d’administration
  2. 2. Indépendance du comité des candidatures.
  3. 3. Assouplissement de la formation de comités temporaires.

En plus de faire le meilleur choix pour la présidence d’honneur du Gala 2012.
1. Renouvellement du conseil d’administration
Le conseil d’administration 2012 se compose actuellement du président fondateur Jérémie Giles, du vice-président au Lac-Saint-Jean Clément Fortin, de la trésorière Julie Ouellet, de la directrice des activités Christine Bouchard et d’une nouvelle secrétaire. En effet, pour suppléer au changement de poste d’Hélène Gaudreault, secrétaire administrative depuis 2009 qui a choisi de travailler au Comité des candidatures, nous avons le plaisir de vous présenter Germaine Tremblay, secrétaire et membre du conseil d’administration.

Madame Tremblay occupe ses fonctions au sein du CA de l’Ordre depuis le 28 janvier 2012. Cette nouvelle recrue nous arrive avec une longue et riche expérience comme enseignante au primaire, comme directrice d’école ainsi que comme organisatrice d'événements culturels, pièces de théâtre, spectacles. Cofondatrice du Prisme culturel, école de ballet et de danse à but non lucratif (vice-présidente du CA, directrice au développement des productions, adjointe à la scénographie) elle s’occupe aussi d’animation et organisation de cours de stratégie en efficience cognitive.

Ajoutons, car nous en sommes fiers, que son fils Guillaume Côté a été reçu membre de l’Ordre du Bleuet le 18 juin 2011.

« D’avoir accepté de travailler pour l’Ordre du Bleuet est l’aveu de reconnaissance le plus incontestable », se réjouit le président du Conseil d’administration Jérémie Giles, fondateur de l’Ordre.

2. Indépendance du comité des candidatures et formation d’une équipe permanente.

Sous la présidence de Christiane Laforge, premier membre reçu de l’Ordre du Bleuet en 2009, le rôle du comité des candidatures ne cesse de croître. Son travail dépasse largement le choix des lauréats, mais va aussi loin que la supervision des textes de présentations, de la recherche et validation concernant les candidats, de la contribution à l’élaboration des sites Web personnalisés sur chaque nouveau membre, de la participation à la collecte photographique nécessaire à la création des diaporamas, de la collaboration aux campagnes de presse.

Tout ce travail exige un engagement qui se doit d’être totalement indépendant de l’influence du conseil d’administration de l’Ordre du Bleuet afin d’œuvrer en toute autonomie. Lors de l’assemblée du 28 novembre 2011, il a donc été décidé de scinder les membres du CA de l’Ordre et du comité des candidatures en deux groupes distincts, assurant une totale indépendance au Comité des candidatures. Hélène Gaudreault a quitté son poste de secrétaire administrative et Francine Maltais celui des relations publiques pour se joindre à l’équipe permanente de Christiane. Le photographe et membre reçu de l’Ordre du Bleuet en 2011, Michel Tremblay, a accepté de se joindre à cette dynamique équipe.

Précisons qu’en vertu des règlements de la Société de l’Ordre du Bleuet, c’est le Conseil d’administration de la société qui nomme la personne de son choix au poste de président du comité des candidatures pour un mandat de trois ans. À l’unanimité, madame Laforge a été reconduite à la présidence du CC à partir du 1er janvier 2012.

Rappelons que le comité des candidatures compte un comité provisoire de 11 à 12 conseillers pour le choix des lauréats et un bassin important de consultants issus des diverses disciplines artistiques.

4. Assouplissement de la formation de comités temporaires

Le développement et la réalisation des activités de l’Ordre du Bleuet demandent des contributions temporaires en service bénévoles. Que ce soit pour les activités-bénéfices ou la tenue du Gala. Plutôt que d’alourdir le nombre de membres du conseil d’administration, l’Ordre a opté pour la création de comités temporaires, ponctuels selon les besoins. Toute personne qui a des idées et qui aimerait à sa façon contribuer à faire connaître les bâtisseurs de notre vie culturelle peut communiquer avec notre secrétaire Germaine Tremblay : ordredubleuet@gmail.com

5. Choix de la présidence d’honneur du Gala 2012.

Encore un peu de patience, le choix de notre présidence d’honneur du Gala 2012, du 16 juin prochain, à la salle Pierrette-Gaudreault de Jonquière, vous sera bientôt dévoilé lors d’une importante conférence de presse à laquelle vous serez très bientôt conviés.


Merci de votre collaboration et de votre soutien,

_____________________________________
Jérémie Giles, président