mercredi 14 décembre 2016

QUI EST GILBERTE DUFRESNE ?

Gilberte Dufresne membre du conseil d'administration
© Andrée-Anne Lachaine photographie 

De son Chambord natal, traversé par un chemin de fer et situé au croisement des routes 155 et 169, Gilberte Dufresne a tout de ce caratère qu'Aznavour décrit dans sa célèbre chanson La Bohème. La richesse de l'esprit  et des contacts humains prévalent, et de loin, pour cette âme d'artiste sur les biens matériels.

Si les études l'ont formée pour le commerce et la finance, le mariage avec un artiste peintre lui a fait traverser le miroir vers une existence plus aventureuse. Quoique sa propre nature l'avait déjà initiée à la vie nomade. En 1962, quittant son poste de secrétaire au service social de Chicoutimi, Gilberte part pour Miami afin de parfaire son anglais comme serveuse dans un buffet suédois, Swedish Smorgasbord où elle retournera, cette fois à Santa Monica après un détour par la France, la Turquie, la Grèce et l'Angleterre, terminant ace périple comme secrétaire pour l'organisme humanitaire Meats for millions.  

De retour au Canada dans les années 1970, compagne de vie du peintre et professeur à l'université du Québec à Chicoutimi Gatien Moisan, elle explique :

« Profil sinueux. Étant mariée à un artiste-peintre et ayant tous les deux des tempéraments assez bohèmes, nous avons déménagé souvent, ce qui explique les nombreux emplois.  Douze propriétés au cours de notre vie commune.  Mon mari faisant carrière en peinture, je ne me suis jamais opposée aux déplacements.  Il faut être quelque peu bohème pour partager la vie avec un artiste, et qui plus est, aime la décoration d’une nouvelle maison. Comme mon mari a toujours été dans le domaine des arts, j’ai souvent travaillé sur ses dossiers et surtout côtoyé beaucoup d’artistes dans tous les domaines. Notre vie a toujours tourné autour de la Culture, en général. » Ils sont parents de deux filles, Mira et Sara, toutes deux artistes. 

Mme Dufresne a travaillé dans les assurances, dans direction commerciale pour une concession automobile. Elle a été secrétaire de direction pour le doyen de l'UQAC ainsi qu'agente d'administration pour l'École de langue française et de Culture québécoise de cette université, mais aussi représentante pour une compagnie de mannequins de bois.

Parmi les 12 propriétés du couple, il en fut une située sur la rive Nord du Fjord Saguenay, à la Descente des Femmes de Sainte-Rose-du-Nord. Au cours de ces années, tous deux ont travaillé à la mise sur pied du Festival des artisans, lequel avait pris tellement d'envergure que même Félix Leclerc s'y est produit. Après une longue pause, le Festival des artisans à repris vie, de façon beaucoup plus modeste cependant.

Retraitée et de retour dans sa région, Gilberte Dufresne, alors à Saint-Félicien, y a créé l'entreprise artisanale Artisac mettant en valeur des œuvres d'artistes de la région sur des sacs de tissus faits mains. 

Depuis septembre 2016, Gilberte Dufresne est membre du conseil d'administration de l'Ordre du Bleuet.


  











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire