mercredi 30 octobre 2019

Diane Boily succède à Michel Bonneau à la présidence de l'Ordre du Bleuet


Diane Boily,
présidente du conseil d'administration de la Société de l'Ordre du Bleuet
©Andrée-Anne Lachaine photographie

Diane Boily succède à Michel Bonneau à la présidence de la Société de l’Ordre du Bleuet. Après sept année à la tête de cet organisme régional pour les Arts et la Culture au Saguenay–Lac-Saint-Jean, Michel Bonneau a dû, avec regret, quitter son poste pour des raisons de santé. Cependant, il demeure président ex-officio et passe les rênes à Diane Boily, membre du c.a. et vice-présidente au Lac-Saint-Jean depuis 2017. 

Virginie Tanguay de Roberval est élue à la vice-présidence au Lac-Saint-Jean. Le conseil d’administration se compose désormais de Diane Boily présidente, Gilberte Dufresne vice-présidente Saguenay, Virginie Tanguay vice-présidente Lac-Saint-Jean, Danielle Larouche secrétaire, Régis Guérin trésorier, Céline Larouche administratrice, Jacinte Lavoie administratrice (nouvelle recrue), Jérémie Giles fondateur et administrateur, Michel Bonneau président ex-officio.

 Le caractère régional de l’Ordre du Bleuet se reflète dans la composition de son conseil d’administration qui compte 5 représentants du Saguenay et 4 du Lac-Saint-Jean.

Diane Boily est détentrice d’un baccalauréat en Éducation de l’UQAC. Retraitée de l’Enseignement et de la présidence du syndicat de l’enseignement du Lac-Saint-Jean, elle a multiplié ses centres d’intérêts, assumant la présidence de l’Alliance chorale régionale La Gaillarde pendant 8 ans. Membre du conseil d’administration de l’Alliance chorale du Québec (ACQ) pendant 10 ans. Elle est également membre du comité national de la retraite à l’AREQ depuis 2003 et elle siège au Conseil sectoriel de l’AREQ Lac-Saint-Jean. Mme Boily fut pendant 15 ans membre du conseil d’administration de la Fondation Alexis-le-Trotteur dont le but est de soutenir le développement de l'excellence sportive et artistique des jeunes.







jeudi 24 octobre 2019

Martin Gaudreault succède à Christiane Laforge à la présidence du Comité des candidatures


Martin Gaudreault, nommé président du Comité des candidatures

Lors de sa dernière assemblée, le Conseil d’administration de la Société de l’Ordre du Bleuet a entériné la nomination de M. Martin Gaudreault à la présidence du Comité des candidatures, telle que proposée unanimement par les membres du Comité. 

Reçu Membre  de l’Ordre du Bleuet au 10eGala honorifique de l’Ordre le 14 juin dernier, Martin Gaudreault succède à Christiane Laforge, écrivaine et journaliste à la retraite, spécialisée en arts, qui occupait ce poste depuis 2009, année de la fondation de cet organisme régional pour les Arts et la Culture.

Recruté au sein du Comité des candidatures le soir du Gala 2019, Martin Gaudreault n’a pas hésité à se joindre à cette même équipe solide qui lui a permis d’accéder au titre de Membre de l’OB pour la qualité de ses œuvres photographiques et sa contribution bénévole, depuis plusieurs décennies, pour le développement de plusieurs organismes culturels et sportifs. Directeur général de l’Office municipal d’habitation de Roberval depuis 2008, M. Gaudreault a aussi travaillé dans le milieu de l’Enseignement de plusieurs Commission scolaire ainsi que dans le domaine de l’architecture. Comme photographe, il a exposé en Europe et en Amérique du Nord. Récipiendaire de plusieurs prix prestigieux, il a été le premier photographe admis à l’Académie internationale des Beaux-Arts du Québec. Il est aussi membre du Mondial Art Academia et de l’Académie des Arts, Sciences, Lettres de Paris.

Lettre d'au revoir de Christiane Laforge

C’est à regret que le Conseil d’administration et le Comité des candidatures voient leur présidente quitter ses fonctions, laquelle, après dix années consacrées à nos artistes, souhaite mettre son temps au profit de ses propres projets d’écriture. Voici la lettre qu'elle a adressé au Conseil d'administration lors de sa démission:

Mon cœur s’habille des vents de l’automne ce lundi 7 octobre 2019. Je me sens arbre qui voit chuter ses feuilles dans chaque geste qui précède la dernière tâche. C’est un départ. Pas un divorce. Demain je ferai le dernier pas. Après demain je ferai un premier pas.

D’ici là, mon cœur s’habille des vents de l’automne qui me dépouillent de dix ans de feuilles accumulées, temps donné, temps investi, temps de souvenirs riches de tant de personnes exceptionnelles.

Je quitte la présidence du Comité des candidatures de l’Ordre du Bleuet. 

Avec tristesse, car la cause est belle. 
Avec optimisme, car l’Ordre a bien grandi et la relève est de qualité.
Avec espoir, car nous sommes de plus en plus nombreux à comprendre les enjeux d’un tel organisme de reconnaissance et de sauvegarde de notre histoire artistique, patrimoniale et culturelle. 

Christiane Laforge
Future ex-présidente
Du Comité des candidatures
Société de l’Ordre du Bleuet 
-30-

Qui est Jacinte Lavoie?

Le Conseil d’administration de la Société de l’Ordre du Bleuet accueille un nouveau membre en la personne de Jacinte Lavoie. Voici la lettre de présentation que Madame Lavoie a présentée au C.A. en exprimant son désir de rejoindre cette équipe de bénévoles qui travaillent à mieux faire connaître les personnes contribuant à notre développement culturel et artistique. 

Présentation de Jacinte Lavoie



Un petit mot de présentation sur moi. J’ai grandi sur une ferme à Chicoutimi et suis retraitée de l’enseignement après avoir travaillé auprès d’élèves du primaire plus de trente-cinq ans. J’ai étudié en même temps que j'enseignais et continue de le faire, depuis une dizaine d'années, avec les Universitaires du Troisième Âge (UTA) et je suis secrétaire du conseil d’administration des UTA depuis l’automne 2014.

Je suis une passionnée de lecture et de mots croisés. En fait, tout ce qui touche la culture m’intéresse grandement : expositions, théâtre, musique, films, etc. Depuis 1999, je suis membre de la Société d’étude et de conférences (SEC), section Saguenay–Lac-Saint-Jean, organisme voué à la promotion de la culture, des arts, des lettres et des sciences qui existe depuis 1940 dans la région, dont nous célébrerons le 80eanniversaire en 2020. J’ai exercé plusieurs fonctions au sein de cet organisme.

Depuis 20 ans, je suis aussi administratrice dans le C. A. du Groupe Nature animée (GNA), un organisme à but non lucratif voué à faire connaître, aimer et protéger la nature à toute la population, mais surtout aux jeunes du primaire et des camps de jour. Des activités sont organisées au parc de la Rivière-du-Moulin au printemps et en été et aussi, durant l’année scolaire, à la Salle des Découvertes située au Centre des Arts et de la Culture à Chicoutimi.

J’aime les voyages, les réunions familiales et amicales. Durant une dizaine d’années, je me suis adonnée avec des amis/es à des randonnées pédestres dans la région afin d’en découvrir les magnifiques parcs; c’est, maintenant, malheureusement impossible à cause de problèmes de hanches.

Depuis mon plus jeune âge, la géographie m’intéresse, ce qui fait que j’ai toujours un atlas non loin de moi quand je lis ou que j’entends parler d’un autre pays. Je suis mariée et n’ai pas d’enfants, mais m’intéresse grandement à tous mes neveux et nièces, petits-neveux et petites-nièces et aux jeunes en général. Je m’intéresse aussi aux personnes que je rencontre et je cherche à mieux les connaître, tellement que le mari de ma sœur aînée disait que je travaillais pour les Nations Unies.

Jacinte Lavoie
7 octobre 2019



mercredi 10 juillet 2019

Le Discours de Christiane Laforge, présidente du Comité des candidatures, lors du 10e Gala honorifique

Christiane Laforge, présidente du Comité des candidatures
© Andrée-Anne Lachaine photographie

Membres du Bleuet, distingués invités et vous, leurs amis et parents présents, il est trop tard pour vous souhaiter une bonne soirée. Je crois que vous venez de la vivre. 

Je vais plutôt vous dire à demain, sachant que vous allez continuer de nous accompagner dans cette étonnante moisson d’art et de culture qu’a fait germer la Société de l’Ordre du Bleuet, il y a 10 ans. 

L’initiative de son fondateur, Jérémie Giles, a été portée avec brio par tous ces bénévoles qui ont cru à l’importance de rendre un hommage  particulier et exclusif à tant de personnes exceptionnelles qui, par leur talent, leur dévouement, ont contribué à la richesse artistique, patrimoniale et culturelle du Saguenay–Lac-Saint-Jean, ainsi qu’au rayonnement national et international de nombreux artistes issus de cette région.


Les 9 nouveaux membres de l’Ordre du Bleuet reçus, ainsi que leurs parrains et marraines en sont la preuve.

 Ne croyez pas que la soirée est terminée. Elle se continuera désormais sur la grande Toile internet afin que tous puissent vous découvrir. Et c’est bien ce que nous voulons à la Société de l’Ordre du Bleuet : qu’il n’y ait plus de tombée de rideau sur vous, membres de l’Ordre. Quand vous rentrerez chez vous, quand vous reprendrez vos activités, ce qui s’est passé ce soir ne sera pas qu’un souvenir, mais plutôt une porte, à jamais ouverte sur ce que vous êtes, sur ce que vous faites. Désormais, pas question que votre nom tombe dans le silence. Parce que vous êtes exceptionnels. C’est un jury composé de 15 personnes qui l’a décrété, après avoir analysé vos dossiers de mise en candidature.

 Je vous invite tous à visiter le site de l’Ordre du Bleuet et son blogue pour comprendre nos critères et voir la procédure qui nous permet de désigner qui sera reçu Membre de l’Ordre du Bleuet.

Ce soir, nous atteignons 106 membres reçus au sein de l’ordre. Quelle merveilleuse réponse aux sceptiques qui doutaient de la durée d’un tel organisme régional pour les arts et la culture. Ils n’imaginaient pas que vous étiez si nombreux. En célébrant notre 10eanniversaire, nous célébrons, non pas une conclusion, mais un avenir.

Avant de vous quitter, j’aimerais que tous nous puissions réfléchir sur le meilleur moyen d’assurer la pérennité de l’Ordre du Bleuet. Beaucoup parmi vous sont d’ardents défenseurs de notre patrimoine bâti et participent à des levée de fonds souvent spectaculaires. Et c’est très bien. Mais, que faisons-nous pour protéger notre patrimoine humain? Pour rendre accessible à tous et à jamais le nom et l’histoire de nos pionniers des arts, des bâtisseurs de nos instituions où se transmet le savoir, ou de ceux qui assurent la diffusion des disciplines artistiques, ou de nos artistes qui, par leur art, contribuent au dynamisme exceptionnel de cette région? Donner un nom à un édifice ou à une rue c’est peu leur accorder s’il n’y a pas, quelque part, un accès à leur histoire. L’Ordre du Bleuet a été créé pour leur rendre plus qu’un hommage. Cet Ordre a entrepris de promouvoir ce formidable patrimoine humain. 

La Société de l’Ordre du Bleuet, organisme régional pour les Arts et la culture du Saguenay–Lac-Saint-Jean, a besoin d’être reconnu et soutenu pour l’importance de sa tâche. Et pour cela, j’en appelle à nos institutions, nos politiques, nos municipalités grandes et petites, nos Conseils des arts, j’en appelle à tous.

Votre présence en ce 10eanniversaire, est déjà une partie de la réponse. Merci.

Christiane Laforge
14 juin 2019




***

mardi 9 juillet 2019

Le Mot du président de la Société de l'Ordre du Bleuet, Michel Bonneau

Michel Bonneau, président de la Société de l'Ordre du Bleuet, organisme régional pour les Arts et la Culture, Saguenay–Lac-Saint-Jean
© Andrée-Anne Lachaine photographie






Allocution du président de l’Ordre du Bleuet
à l’occasion de la tenue du 10eGala de la Société de l’Ordre du Bleuet
le  vendredi, 14 juin 2019
à la salle Pierrette-Gaudreault du Centre culturel du Mont-Jacob

Madame Josée Néron, mairesse de la ville de Saguenay,


Monsieur Michel Potvin, membre du conseil municipal. 
Membres de l’Ordre du Bleuet
Lauréats de cette année
Distingués invités
Mesdames, messieurs


Eh! Oui! Déjà le 10egala de cette organisation qui aura réussi, après le gala, à honorer 107 personnes qui ont fait ou qui font leur marque dans le développement culturel de cette région. Ils sont membres à titre posthume pour quelques uns; d’autres font rejaillir la culture d’ici ailleurs à l’extérieur de la région et même à travers le monde et beaucoup d’entre eux sont des acteurs culturels actifs et importants dans notre région… 


Ce gala est présenté pour les honorer, celadans la continuité de la volonté de son fondateur, Jérémie Giles, et selon le principe d'alternance entre le Saguenay et le Lac-Saint-Jean.

Depuis plusieurs mois déjà, un groupe de personnes de bonne volonté ont consacré  énormément de temps et de nombreux efforts pour arriver  à l’aboutissement que constitue le Gala de ce soir. Vous me permettrez de souligner particulièrement le travail de notre équipe du Conseil d’administration et du Comité des candidatures. Et aussi de remercier  de façon spéciale, Christiane Laforge, cette écrivaine de grand talent, les musiciens Anik Paquet et Louis Bergeron, un duo d’ici, les lecteurs de textes, Paule Therrien, Patrice Leblanc, Marc Bergeron(des vrais professionnels aussi de notre région), nos excellents maître de cérémonie, Daniel Jean, Paule Therrien, et le concepteur technique, Ariel Laforge… sans oublier nos partenaires financiers et…  vous tous et toutes qui êtes ici ce soir.

Je suis très fier de ce que l’équipe a accompli, mais encore plus fier d’honorer 9 personnes qui ont contribué à l’essor culturel de notre belle région : ces personnes, issues de différentes sphères de l’activité culturelle, méritent amplement l’honneur qui leur est conféré ce soir, comme vous pourrez le constater dans quelques minutes.

Pour plusieurs d’entres elles, sinon pour toutes ces personnes, l’Ordre du Bleuet s’ajoute à de nombreuses récompenses et gestes de reconnaissance qui leur ont été témoignés. Mais, être reçu Membre de l’Ordre du Bleuet restera un fait unique parce que cette reconnaissance leur est accordée pour marquer leur accomplissement et  leur impact sur la vie culturelle d’ici.

Ann St-Gelais
Deux symboles leur seront remis : d’abord un certificat attestant de leur appartenance à l’Ordre, certificat marqué de l’œuvre Plénitudede l’artiste régionale Ann St-Gelais, ainsi qu’une épinglette aux couleurs de l’Ordre.

Ces 9 nouveaux membres s’ajouteront aux 97 autres qui ont été reconnus ces dernières années. De ces 97 personnes,  25 nous ont quittées  après avoir marqué notre culture de façon on ne peut plus significative. 
Quatre  autres sont malheureusement décédées depuis leur nomination comme membres de l’Ordre.

Nous sommes convaincus que les membres de l’Ordre continueront à  développer et faire rejaillir la culture et les créateurs de notre région.

Quant au présent Gala, le 10e, il a lieu grâce à l’excellente collaboration des autorités municipales de plusieurs villes (en particulier celle de Saguenay),  de plusieurs députés,  des  MRC et des médias, avec l’appui financier toujours important que nous recevons de nombreux partenaires. 


Virginie Tanguay de Roberval, Jérémie Giles de Jonquière, Christiane Laforge de Saint-Fulgence, Céline Larouche d'Alma, Régis Guérin de Chicoutimi, Gilberte Dufresne de Chicoutimi, Michel Bonneau de Chicoutimi, Diane Boily d'Alma et Danielle Larouche d'Alma. © Andrée-Anne Lachaine photographie.

Le travail inlassable du Conseil d’administration (dont la moitié provient du Saguenay et l’autre moitié du Lac-St-jean) et du Comité des candidatures mérite aussi et bien sûr d’être souligné à nouveau.

Cette année, nous n’avons pas de président d’honneur comme ce fut le cas pour tous nos galas honorifiques. Nous avons plutôt opté pour identifier neuf parrains et marraines d’honneur qui remettront d’ailleurs les signes de reconnaissance comme membres de l’Ordre à nos lauréats et lauréates. Ces personnes qui ont accepté avec enthousiasme d’appuyer l’Ordre du Bleuet parce qu’elles croient, elles aussi à notre culture et à ses artisans. Je les remercie à nouveau très sincèrement et sur ce,  je souhaite à toutes et à tous un excellent Gala.

Bonne soirée et longue vie à l’Ordre du Bleuet…

Michel Bonneau
Président

lundi 8 juillet 2019

Un franc succès pour le Gala 10e anniversaire de l'Ordre du Bleuet


Michel Bonneau, président de la Société de l'Ordre du Bleuet, Jérémie Giles fondateur de l'Ordre du Bleuet, Jean-Rock Boulianne père de Julie, Céline Gagnon, Denis Gagnon frère de Paul Davis, Roger Langevin frère de Gilbert Langevin, Gisèle Munger, Marjolaine Bouchard, Martin Gaudreault, Réal Simard, Bruno Chabot, Christiane Laforge présidente du Comité des candidatures.
© Andrée-Anne Lachaine photographie


Pour son 10eanniversaire, la Société de l’Ordre du Bleuet, organisme régional pour les Arts et la Culture, Saguenay–Lac-Saint-Jean, ne pouvait espérer plus belle assistance. À quelques sièges près, nous faisions salle comble. Qui plus est, sur six présentations du Gala honorifique de l’Ordre du Bleuet présenté à Jonquière, c’était la première fois que le premier magistrat de Ville Saguenay, en l’occurrence la mairesse Josée Néron, assistait à cet événement culturel annuel. 

Josée Néron, mairesse de Saguenay
© Andrée-Anne Lachaine photographie

« Je tiens à féliciter toutes les personnes pour lesquelles une candidature a été soumise au comité de sélection. Votre engagement et votre implication au sein de la sphère artistique de la région contribuent à faire de notre milieu une pépinière d’innombrables talents, tant par vos créations que par l’inspiration qui s’en dégage. Peu importe la discipline, c’est l’art qui fait la beauté d’une collectivité, qui construit sa personnalité. C’est par l’expression du sublime que les artistes manifestent leur talent, et il est important, voire essentiel, de leur témoigner notre reconnaissance pour cet apport culturel qui élève l’esprit et édifie le caractère d’une société », écrivait Mme Néron dans le Programme souvenir du Gala de l’Ordre du Bleuet. 

Duo Paquet-Bergeron
© Andrée-Anne Lachaine photographie

Devant plus de 300 personnes, dans une ambiance musicale créée par le duo Bergeron-Paquet, neuf personnes du milieu des Arts et de la Culture ont été reçues « Membre de l’Ordre du Bleuet ». Un résumé de leur vie et de leur carrière a été présenté sous la forme d’un diaporama audio-visuel, composé d’un texte biographique rédigé par Christiane Laforge, lu par Paule Therrien, Marc Bergeron et Patrice Leblanc enregistré en studio par le technicien du son Gilles Chamberland sous la direction de Daniel Jean. Le montage des photos d’archives fournies par les lauréats pour le diaporama a été réalisé par Ariel Laforge.

Roger Langevin pour Gilbert Langevin et Jean-Pierre Vidal
© Andrée-Anne Lachaine photographie
Denis Gagnon pour Paul Davis et Georges Coulombe
© Andrée-Anne Lachaine photographie


Après la projection de son propre diaporama, le lauréat concerné montait sur scène pour recevoir son certificat d’honneur, agrémenté d’une lithographie numérique de l’artiste chicoutimienne Ann St-Gelais. Les premiers à être présentés ont été les deux lauréats de la catégorie Posthume, le poète Gilbert Langevin représenté par son frère Roger et l’auteur-compositeur-interprète et comédien Paul Davis, représenté par son frère Denis Gagnon. Avec sobriété un hommage a été rendu aux membres reçus depuis 2019 aujourd’hui disparus, soit Florence Fourcaudot, Jacques Girard, Albert Larouche et Carmen Gill. 


Réal Simard et Christiane Laforge
© Andrée-Anne Lachaine photographie
Martin Gaudreault et Louiselle Harvey-Otis
© Andrée-Anne Lachaine photographie


Marjolaine Bouchard et Danielle Dubé
© Andrée-Anne Lachaine photographie

Animée avec poésie et humour par Daniel Jean et Paule Therrien, la soirée s’est poursuivie avec la catégorie Régionaux, rendant hommage à Réal Simard musicien, Martin Gaudreault photographe, Marjolaine Bouchard écrivaine, 


Bruno Chabot, Yvon et Gabrielle Gaudreault
© Andrée-Anne Lachaine photographie

Gisèle Munger et Jayanta Guha
© Andrée-Anne Lachaine photographie
Bruno Chabot musicien et Gisèle Munger chef de chœur. Céline Gagnon a été reçue dans la catégorie Engagement pour plus de 40 ans de dévouement comme membres de conseil d’administration de plusieurs organismes culturels. 



Céline Gagnon et Marc-Yves Leclerc
© Andrée-Anne Lachaine photographie


Jean-Rock Boulianne et Hélène Beck
© Andrée-Anne Lachaine photographie
La finale, catégorie Diaspora, ne comptait qu’un seul lauréat. Exceptionnellement, sa nomination a été acceptée malgré son absence, Julie Boulianne étant en représentation au Glyndbourne Festival qui présente la Damnation de Faust jusqu’au 10 juillet. Une absence qu’elle a compensé par un message vidéo où elle exprime sa reconnaissance à l’égard de sa région natale. Son parrain d’honneur, Mario Pelchat, également absent, lui a adressé un message vidéo évoquant de précieux souvenirs.

Chacun des lauréats et leurs représentants ont reçu le certificat d’honneur des mains de parrains et marraines d’honneur. Ce parrainage, de huit Membres de l’Ordre et d’un mécène, a été voulu pour souligner le 10eanniversaire de l’Ordre du Bleuet. Larry Tremblay (représenté par Jean-Pierre Vidal), Georges Coulombe, Réjean Gauthier (absent) et Christiane Laforge, Louiselle Harvey-Otis, Danielle Dubé et Yvon Paré, Gabrielle et Yvon Gaudreault, Marc-Yves Leclerc et Mario Pelchat (représenté par Hélène Beck), individuellement ou en duo, ont formé ce groupe de parrains et marraines.


Michel Bonneau, président de la Société de l'Ordre du Bleuet
© Andrée-Anne Lachaine photographie

Lors de son discours d’ouverture, le président de la Société de l’Ordre du Bleuet, Michel Bonneau, a exprimé sa fierté de célébrer le dixième anniversaire de cet ordre unique pour les arts et la culture fondé par l’artiste Jérémie Giles en 2009. Ce succès, en ce 14 juin 2019, est le fruit du travail de plus de 30 bénévoles, membres du Conseil d’administration et du Comité des candidatures qui contribuent à développer et assurer la pérennité de cet organisme régional. Et cela, avec la participation généreuse de nos présidents d’honneur et, cette année, de nos parrains et marraines d’honneur, sans oublier tous les contributeurs qu’ils soient gens d’affaires, gens du politique, membres de l’Ordre et mécènes.

***


Des réactions de personnes émues

C’est toujours un moment privilégié que de communiquer avec nos candidats pour leur annoncer la bonne nouvelle. Il faut dire certains ignorent qu’une tierce personne a présenté leur candidature. Au-delà de la surprise, prévenu ou non, il y a toujours un silence suivi de l’expression d’un doute – pourquoi moi? –  avant que n’éclate la joie. 

«  Jamais je n'aurais pensé une minute qu'une telle reconnaissance me serait offerte. Pour moi, l'Ordre du Bleuet, c'est pour les gens importants. Je constate que la somme de mes petits projets ont permis à des gens de s'épanouir. C'est avec humilité que je reçois cet honneur. Je vous avoue que ça fait chaud au cœur. » (Gisèle Munger)

« Je suis extrêmement honoré de votre acceptation et je dois vous avouer que je suis depuis quelques jours sur un nuage... » (Martin Gaudreault)

« Je suis honorée d’avoir un tel hommage et que  j’ai constaté lors des  3 ou 4 soirées de reconnaissance de l’ordre du bleuet la qualité des textes qui présentaient les personnes qui recevaient  l’Ordre du Bleuet. » (Céline Gagnon)

« Chère Madame Laforge. J'aurais aimé vous dire avant aujourd'hui à quel point j'ai été impressionné par la cérémonie si extraordinaire de l'Ordre du Bleuet. J'imagine à quel point Gilbert aurait été heureux d'y recevoir son prix! Mais je regrette ne pas vous avoir vu après la cérémonie... J'aurais aimé vous féliciter de vive voix pour votre immense implication dans le succès de cette grande soirée particulièrement sur le plan de l'écriture. Quel travail a été le vôtre et d'une si grande qualité littéraire!  Que d'heures vous avez dû y mettre en plus de toutes ces communications personnelles par courriels ou conversations au téléphone avec les personnes concernées!  Vous avez toutes les raisons d'être fière de votre réussite, une fois de plus, car je suppose que c'est vous depuis dix ans la principale responsable de la mise en route et en mots de cette belle initiative de reconnaissance en région.  Grand merci à vous, chère madame. »

À entendre également le touchant témoignage de Julie Boulianne sur le site Internet, créé pour elle à titre de Membre de l’Ordre du Bleuet, que l’on peut trouver sur ce LIEN

dimanche 7 juillet 2019

Le mot de la mairesse Josée Néron au 10e Gala de l'Ordre du Bleuet

Josée Néron, mairesse de Ville de Saguenay

Mot de la mairesse de Saguenay

Bonjour,
Je tiens tout d’abord à féliciter chaleureusement les neuf récipiendaires de l’Ordre du Bleuet pour les arts et la culture, qui se verront décorer par la Société au cours de ce 10egala d’excellence. Ce sont maintenant 106 membres qui font partie de cet ordre régional prestigieux, regroupant plusieurs des principaux ambassadeurs de la vie culturelle et artistique du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Il s’agit d’une reconnaissance visant à souligner votre apport considérable à ce milieu bénéficiant d’une solide réputation d’excellence grâce à des artistes extraordinaires, qui se démarquent dans de nombreux domaines. 
Également, je tiens à féliciter toutes les personnes pour lesquelles une candidature a été soumise au comité de sélection. Votre engagement et votre implication au sein de la sphère artistique de la région contribuent à faire de notre milieu une pépinière d’innombrables talents, tant par vos créations que par l’inspiration qui s’en dégage. Peu importe la discipline, c’est l’art qui fait la beauté d’une collectivité, qui construit sa personnalité. C’est par l’expression du sublime que les artistes manifestent leur talent, et il est important, voire essentiel, de leur témoigner notre reconnaissance pour cet apport culturel qui élève l’esprit et édifie le caractère d’une société. 
En mon nom personnel ainsi qu’au nom du conseil municipal de la Ville de Saguenay, je remercie finalement toutes les personnes qui rendent possible la tenue de ce gala et qui assurent la pérennité de l’Ordre du Bleuet. À Saguenay, nous avons à cœur le merveilleux monde des arts et de la culture et nous sommes fiers de constater que ce milieu est en constante effervescence. 
 À toutes et à tous, je souhaite un excellent gala!    

Josée Néron 
Mairesse de Saguenay

lundi 3 juin 2019

Gala 10e anniversaire de l'Ordre du Bleuet : les parrains et marraines d'honneur





PARRAINS ET MARRAINES D’HONNEUR 2019

Georges Coulombe, reçu Membre de l’Ordre du Bleuet en 2010, parrain de Paul Davis. Larry Tremblay, reçu Membre de l’OB en 2017, parrain de Gilbert Langevin, sera représenté par Jean-Pierre Vidal. Yvon Paré, reçu Membre de l’OB en 2011, et Danielle Dubé, reçue Membre de l’OB en 2014, parrain et marraine de Marjolaine Bouchard. Yvon et Gabrielle Gaudreault, reçus Membres de l’OB en 2010, parrain et marraine de Bruno Chabot. Louiselle Harvey-Otis, reçue Membre de l’OB en 2015, marraine de Martin Gaudreault. Réjean Gauthier, reçu Membre de l’OB en 2012, et Christiane Laforge, reçue Membre de l’OB en 2009, parrain et marraine de Réal Simard. Jayanta Guha, reçu Membre de l’OB en 2014, parrain de Gisèle Munger. Mario Pelchat, reçu Membre de l’OB en 2011, parrain de Julie Boulianne, sera représenté par Hélène BeckDr Marc-Yves Leclerc, mécène, parrain de Céline Gagnon.
   

Des parrains et marraines de prestige
Pour souligner le 10eanniversaire de l’Ordre du Bleuet

À l’occasion du 10eanniversaire de la Société de l’Ordre du Bleuet pour les arts et la culture, les lauréats seront accompagnés d’un parrain ou d’une marraine, le 14 juin prochain, au 10Gala honorifique, au cours duquel ils seront proclamés « Membres de l’Ordre du Bleuet ». 

Parmi ces parrains et marraines, tous, sauf un, ont été reçus « Membre de l’Ordre du Bleuet » au cours des dix années de l’existence de cet ordre unique. Ces personnes exceptionnelles ont accepté avec enthousiasme et générosité de contribuer ainsi à la mission l’Ordre du Bleuet, à la fois par un don substantiel et leur présence sur scène pour remettre aux nouveaux membres leur certificat d’honneur. Un mécène s’est joint à eux pour compléter le parrainage de nos neufs lauréats.

Nous sommes conscients que ces parrains et marraines ont déjà beaucoup donné par leurs œuvres et leur engagement à notre société réputée pour sa richesse artistique et sa vitalité culturelle. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils ont été nommé Membre de l’Ordre du Bleuet. Leur don et leur présence est un encouragement incroyable pour tous nos bénévoles qui, depuis dix ans, permettent à la Société de l’Ordre du Bleuet de poursuivre son œuvre, permettant ainsi de rendre hommage à toutes ces personnes, souvent méconnues, qui ont investi leur existence à développer et promouvoir  toutes les disciplines artistiques, à défendre notre patrimoine et à faire œuvre de mémoire.

Depuis notre premier Gala honorifique, nous avons pu compter sur l’appui du milieu des affaires. Leur soutien généreux nous a permis depuis 10 ans de rendre hommage et de faire connaître plus d’une centaines de personnes d’exception. Plusieurs de nos membres sont des artistes qui rayonnent à travers le monde et chacun d’eux, lors de leur intronisation au sein de l’Ordre du Bleuet a fait part de la qualité de leur formation au Saguenay–Lac-Saint-Jean comme gage de leur succès présent.

Le Gala 10 anniversaire de l'Ordre du Bleuet, organisme régional pour les Arts et la Culture au Saguenay–Lac-Saint-Jean aura lieu à 19 h 30, vendredi 14 juin 2019 à la salle Pierrette-Gaudreault du Centre culturel de Jonquière. Les billets sont en vente à la billetterie du théâtre La Rubrique.

Ce rendez-vous incontournable est ouvert au grand public et non pas sur invitation seulement. Les billets sont au prix de 30 $, incluant le programme souvenir 10eanniversaire et le vin d’honneur servi en fin de soirée en compagnie de nos lauréats.

Il est possible de s’en procurer de plusieurs façons :
  • En se présentant au bureau du Théâtre la Rubrique, au Centre culturel du Mont Jacob, 4160 rue du Vieux-Pont, Jonquière, du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et 14 h à 16 h.

  • Par téléphone au 418-542-5521 

  • Par télécopieur : 418-542-4382

·     Par internet au ICI  

-->
·      Sur place, une heure avant la représentation, s'il en reste.